Politique
En début de semaine, le président a présenté son plan "d’urgence" pour l’emploi. Parmi les mesures annoncées : la formation de 500 000 chômeurs. L’opposition dénonce une habile manœuvre pour faire baisser "artificiellement" le chômage.
Publicité