Vidéos A la une
"Il y a des mots qui blessent et qui tuent", a dénoncé Manuel Valls ce vendredi. Le Premier ministre a présenté à Créteil, en région parisienne, son plan de lutte contre le racisme et l'antisémitisme. A la clé, 40 mesures dont une grande campagne de communication sur les réseaux sociaux et la création d'une unité de lutte contre les contenus illicites sur internet. Le racisme et l'antisémitisme relèveront désormais du droit pénal et non plus du droit de la presse.
Publicité