Pour faire le bon choix, il faut distinguer les placements sans risque à rendement garanti des placements sans risque sans rendement garanti. Dans tous les cas, votre pécule sera préservé même si le monde s’effondre.

Placements sans risques à rendement garanti

Ce sont livrets d’épargne qui tiennent la vedette des produits anti crise tant en terme de facilité d’usage que d’impôts, les produits réglementés échappant aux prélèvements fiscaux et sociaux.

Ces livrets constituent une sorte de blindage anti-crise puisque que le capital est garanti et le rendement connu d’avance malgré des révisions périodiques. Ainsi, le livret A ne rapporte que 1,75 % depuis février 2013.

Livrets défiscalisésLes livrets défiscalisés sont de bonnes tirelires que l’on peut casser à tout moment. Ils peuvent se substituer à un compte courant pour des opérations basiques. Ainsi, bien qu’il ne soit ni couplé à un chéquier ni à une carte de paiement, le livret A (nouveau plafond : 22 950 euros) donne droit à une carte de retrait.

Autres placements 2013 à faible rentabilité mais sûr à 100%, le CEL et le PEL sont idéaux pour immuniser votre argent contre les effets de la morosité économique. Le taux de rémunération du PEL est de 2,50%. Ses intérêts sont soumis aux prélèvements sociaux de 15,5%, ce qui ramène son rendement net à environ 2,20%. Mais les capitaux versés dessus sont garantis par l’Etat.

Les OATLes emprunts français à taux fixe constituent une autre possibilité, sachant que le prix d'une obligation fluctue en permanence selon les taux d'intérêt de durée équivalente à celle de sa durée de vie.

Plusieurs types d'OAT sont proposés : OAT à taux fixe, indexées à l'inflation, OAT de capitalisation… Les taux actuels tournent autour de 2%.

Publicité
Les comptes à terme sont aussi un placement anti crise. Le principe est de confier son pécule à un banquier en contrepartie d’un taux de rémunération connu et fixé dès la souscription. En échange, la banque vous demandera de bloquer votre argent de 1 mois à 3 ans et il faudra aller au bout de cette durée pour éviter les pénalités. Les taux peuvent dépasser 2,5% si vous acceptez de geler votre argent sur une période de plus de 6 mois et un peu plus de 4% à horizon de 2 ans.

Publicité