L’application à la lettre de la formule de calcul du taux du Livret A, basée sur le taux d’inflation, devrait faire baisser le produit d’épargne à un taux de 0,25% en février, contre 1% actuellement.   

C'est un taux qui ne devrait pas attirer les nouveaux épargnants. A compter du 1er février, le taux du Livret A devrait une nouvelle fois reculer, pour atteindre un taux historique de 0,25%, contre 1% actuellement. Une baisse qui ne sera appliquée que si le gouverneur de la Banque de France respecte la formule permettant de le calculer.

"Deux fois par an, au 1er février et au 1er août, sa rémunération, qui dépend d'une formule de calcul en partie liée à l'inflation, est susceptible d'évoluer. Or le taux d'inflation de l'année 2014, qui vient d'être publié, a atteint 0,1%", rappelle Le Monde. Ce qui ferait alors chuter le taux de 0,75%.

Déroger à la règle

Publicité
Toutefois, rien n’est encore confirmé sur cette possible baisse, le gouvernement pouvant déroger à la règle. "Depuis l'introduction de la formule de calcul en 2009, les gouvernements ne l'ont respectée qu'avec parcimonie. Dernier exemple en date, en août dernier, le taux aurait dû en théorie tomber à 0,5 %", explique Philippe Crevel, directeur du Cercle de l'épargne, interrogé par le quotidien.

Depuis sa création en 1818, la rémunération de ce produit d’épargne n'a jamais été inférieure à 1,0%. 

En vidéo sur le même thème : Le Livret A n’a jamais aussi peu rapporté depuis sa création 

Publicité
Publicité