Le taux du livret A est descendu si bas qu'il rapporte nettement moins que d'autres placements. Cette baisse du taux depuis le 1er août ne sonne pas pour autant le glas du petite livret rouge, qui reste le placement préféré des Français.

Le placement préféré des Français n'est plus aussi avantageux ! Depuis la baisse du taux du Livret A ainsi que ceux du livret développement durable et livret d’épargne populaire le 1er août dernier, la collecte nette, qui représente les dépots moins les retraits sur la totalité livrets, a radicalement diminué. Elle est de 380 millions d’euros en juillet 2013, contre à 2,1 milliards en juillet 2012, soit une différence de 82%.

"La baisse enregistrée entre juillet 2012 et juillet 2013 s'explique par les annonces réalisées sur la réduction du taux, qui est devenue effective au 1er août et par la volonté des Français de maintenir leur niveau de consommation, comme l'a [l'ont] prouvé les résultats de la croissance du deuxième trimestre", explique Philippe Crevel, secrétaire général du cercle des épargnants, interrogé par Les Echos.

Autre explication du ralentissement de la collecte : l'an dernier, à la même époque, le livret d'épargne avait bénéficié de la perspective du relèvement de son plafond, une des promesses du programme de François Hollande lors de sa campagne. Or l'impact du relèvement du plafond se dissipe progressivement.

Un conseil  : aller voir ailleurs ! 

Publicité
D'autres livrets d'épargne ont vu le jour depuis quelques années auxquels il vaut la peine de s'intéresser. Peugeot et Renault s'étaient déjà lancés dans des super livrets à taux boosté parmi les plus hauts du marché. Avec la nouvelle baisse du Livret A, les Français sont de plus en plus à la recherche d’une performance. RCI, la banque de Renault propose désormais des taux progressifs avec un rendement moyen de 2.50% brut sur 36 mois. De son côté, PSA Banque (la banque de Peugeot) a annoncé le lancement de son compte à terme pour 2014. Son offre "Distingo" offrira un taux d'intérêt promotionnel de 5,5% durant quatre mois, réduit à 2.4% brut au-délà de l'offre promotionnelle.