L’épargne préférée des Français va-t-il connaître une baisse de son taux de rémunération au 1er février 2013 ? Selon Les Echos, il devrait passer à 2%, son indice étant indexé sur le taux d’inflation. Une information aussitôt démentie par le Premier Ministre.

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault vient de démentir l'information, assurant qu'il n'y avait "rien de décidé", mais selon Les Echos, le taux du Livret A pourrait connaître une baisse au 1er février 2013. Actuellement rémunéré 2,25%, il ne devrait plus rapporter que 2%, voire même un peu moins en fonction du taux d’inflation qui sera enregistrer au cours de ce mois de décembre : si celui-ci ne dépasse pas les 1,5%, le Livret A ne sera plus rémunéré qu’à 1,75%.

Ce taux de rémunération, qui est révisé deux fois par an, une première fois en février et une seconde en août, est essentiellement calculé en fonction de l’évolution de l’indice des prix à la consommation. Moins l’inflation est importante, moins l’épargne est rémunérée. Une nouvelle qui ne devrait pas faire bondir de joie les détenteurs de ce Livret d’épargne, même si pour l’heure le taux de rémunération reste supérieur à la hausse des prix. Le livret A reste toutefois le chouchou des Français pour  mettre de l’argent de côté.

Publicité
A noter toutefois que le plafond d’épargne devrait une nouvelle fois être relevé en début d’année. C’était une promesse du gouvernement : elle a été tenue. Au 1er octobre dernier, le plafond d’épargne a connu une hausse de 25%. Il devrait connaître un nouveau relèvement début 2013, portant ainsi à 22 950 euros la somme maximale pouvant être déposée sur un Livret A.  

Publiez votre commentaire

6 commentaires

On se contente de traiter

Portrait de guillotine

On se contente de traiter Depardieu de "minable" parce qu'il déserte la France pour ne pas payer d'impôts et puis on se tourne sur les petits épargnants qui ont bien du mal a joindre les deux bouts et à mettre un peu de côté sur un livret A qui, s'il ne rend pas riche, donne au moins l'impression de ne pas sombrer tout à fait dans la pauvreté.

Saignons le troupeau qui ne pipe mot!

Pas mieux la gauche que la droite! Ils gardent bien leurs privilèges (chauffage etc...) et nous mette, nous, le peuple, encore plus dans la mouise. Jusqu'à quand???

 

Votez pour ce commentaire: 

si ils passent à 2%, il vaut

Portrait de papi83

si ils passent à 2%, il vaut mieux faire son bas de laine.

Votez pour ce commentaire: 

Toujours une explication de

Portrait de nolit

Toujours une explication de merde; c'est comme le prix du gdf indexé sur les cours du pétrole ( comme la prime de chauffage des sénateurs d'ailleurs) alors  que les cours mondiaux  du gaz baissent et que les prix ont flambés de 80% en 7 ans.

Branleurs...

Votez pour ce commentaire: 

Toujours une explication de

Portrait de nolit

Toujours une explication de merde; c'est comme le prix du gdf indexé sur les cours du pétrole ( comme la prime de chauffage des sénateurs d'ailleurs) alors  que les cours mondiaux  du gaz baissent et que les prix ont flambés de 80% en 7 ans.

Branleurs...

Votez pour ce commentaire: 

nolit a dit : Toujours une

Portrait de voltaire zadig

nolit a dit :

Toujours une explication de merde; c'est comme le prix du gdf indexé sur les cours du pétrole ( comme la prime de chauffage des sénateurs d'ailleurs) alors  que les cours mondiaux  du gaz baissent et que les prix ont flambés de 80% en 7 ans.

Branleurs...

 

Votez pour ce commentaire: 

tout à fait daccord ,depuis

Portrait de plongeur1

tout à fait daccord ,depuis que l'on est passé à l' euro on se fait saigner comme des poulets.

des branleur non parce qu'ils savent comment passer au travers.

des voleurs sans aucun doutes.

s'ils étaient au smic ils ne se disputeraient pas les places du pouvoir comme des vautours

et au lieu de rouler en berline de luxe ils pouraient rouler en dacia pour montrer l'exemple

Votez pour ce commentaire: 

Publicité