L’épargne préférée des Français va-t-il connaître une baisse de son taux de rémunération au 1er février 2013 ? Selon Les Echos, il devrait passer à 2%, son indice étant indexé sur le taux d’inflation. Une information aussitôt démentie par le Premier Ministre.

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault vient de démentir l'information, assurant qu'il n'y avait "rien de décidé", mais selon Les Echos, le taux du Livret A pourrait connaître une baisse au 1er février 2013. Actuellement rémunéré 2,25%, il ne devrait plus rapporter que 2%, voire même un peu moins en fonction du taux d’inflation qui sera enregistrer au cours de ce mois de décembre : si celui-ci ne dépasse pas les 1,5%, le Livret A ne sera plus rémunéré qu’à 1,75%.

Ce taux de rémunération, qui est révisé deux fois par an, une première fois en février et une seconde en août, est essentiellement calculé en fonction de l’évolution de l’indice des prix à la consommation. Moins l’inflation est importante, moins l’épargne est rémunérée. Une nouvelle qui ne devrait pas faire bondir de joie les détenteurs de ce Livret d’épargne, même si pour l’heure le taux de rémunération reste supérieur à la hausse des prix. Le livret A reste toutefois le chouchou des Français pour  mettre de l’argent de côté.

Publicité
A noter toutefois que le plafond d’épargne devrait une nouvelle fois être relevé en début d’année. C’était une promesse du gouvernement : elle a été tenue. Au 1er octobre dernier, le plafond d’épargne a connu une hausse de 25%. Il devrait connaître un nouveau relèvement début 2013, portant ainsi à 22 950 euros la somme maximale pouvant être déposée sur un Livret A.  
Publicité