Vous disposez d’un petit pécule ? Vous attendez une rentrée financière que vous souhaitez mettre à l’abri quoiqu’il arrive sur les marchés financiers ? Restez prudent. Car si depuis le début 2012, la bourse a progressé d’un peu plus de 8%, la reprise est fragile et un nouveau krach n’est pas exclu. Voici un bref inventaire des placements anti-crise les plus sûrs, classés par horizon d’investissement.

Publicité

Vous envisagez de placer votre épargne à court terme ?

Commencez par faire le plein des livrets "réglementés" comme le Livret A qui peut accueillir jusqu’à 15 300 euros ou le Livret de Développement Durable, dont le plafond est de 6 000 euros. Cette épargne, garantie par l’état est disponible en permanence et ne supporte aucun frais de sortie.

 

Elle vous rapportera 2,25% net d’impôt, soit davantage que certains contrats d’assurance vie. Astuce : les intérêts versés sur les livrets d’épargne sont calculés par quinzaine mieux vaut donc effectuer des versements le 15 ou le 30 du mois et effectuer des retraits le 1er ou le 16 du mois.

Une fois le plein fait sur les livrets réglementés, vous pouvez vous tourner vers un "super livret" bancaire. C’est une formule sans risque. Petit bémol : les taux de rémunération annoncés sont bruts, ce qui vous laissera environ 1-1,5 % de rentabilité nette (après impôt ou prélèvement libératoire) pour les produits les plus performants du marché. Sachez aussi que les taux promotionnels annoncés par les banques (parfois jusqu’à 6%) sont généralement limités à 2-3 mois Ensuite, la rémunération retombe autour de 1,5-2% brut.

Pensez ensuite aux comptes à terme. Principe : vous prêtez une somme d’argent à votre banque pendant une période définie avant de la récupérer avec une majoration d’intérêts. Pour une durée d’immobilisation supérieure à un an, ces comptes délivrent de 1,5 à 2% de rendement avant impôts (même fiscalité que celle des livrets bancaires). La rémunération de certains comptes à terme dite "progressive" évolue en fonction de la durée de placement. Attention : votre banque peut vous imposez des pénalités (environ 0,5%) en cas de sortie anticipée.

L’achat d’or physique est un bon placement anti-crise. Durant les 5 dernières années, le cours du métal jaune, exprimé en dollars a progressé de 163% alors que le CAC 40 perdait 40% durant la même période. Outre le traditionnel lingot de 1Kg, l’or peut être aussi être acheté sous forme de "lingotins" dont le poids varie de 50g à 500g Les prix s’étagent d’environ 2 200 € (50g) à 22 000 € (500g). Pour les petits budgets, les pièces comme le Napoléon (environ 260 €) constituent une bonne alternative. Mais attention : l’or ne distribue pas de dividende et sa vente est taxée.

Ailleurs sur le web

Publiez votre commentaire

2 commentaires

Quel interêt peut-on porter à

Portrait de Olgafripon

Quel interêt peut-on porter à ces articles qui datent de plusieurs mois, voire de plusierus années.

Pour des conseils en placements, ce n'est pas top !

Je crois que je vais me désinscrire de ce média qui ne semble pas être très sérieux.

Votez pour ce commentaire: 

Très bon article, bien

Portrait de Joan

 Très bon article, bien documenté.

Votez pour ce commentaire: 

Publicité