La semaine dernière, le gouvernement annonçait son intention de taxer à 15,5% les contrats d'assurance-vie, les plans d'épargne en actions et les plans d'épargne-logement. Il a fait marche arrière sur les deux derniers, mais d'autres produits d'époargne existent encore sans taxes. Découvrez-les avec Planet.fr.

Les produits d'épargne ont tendance à être de plus en plus taxés. C'est le cas par exemple pour les contrats d'assurance-vie qui vont voir leur imposition passer à 15,5%, et les plans d'épargne en actions, et plans d'épargne-logement ont failli connaître le même sort, avant le revirement du gouvernement. Mais comment faire alors pour continuer à épargner sans être taxé ? Certains produits d'épargne sont encore exonérés, et devraient le rester.

Commençons par le placement préféré des Français : le Livret A. Il reste exonéré d'impôts et de prélèvements sociaux sur les intérêts, comme la rappelle Le Figaro. La hausse récente de son plafond est intéressante (22 950 euros), mais la baisse de sa rémunération (1,25%) le 1er août dernier a plutôt déçu les Français, qui déposent beaucoup moins d'argent sur ce livret.

Certains Livrets ne sont pas accordés à tous le mondeLe Livret Bleu, de son côté, ressemble beaucoup au Livret A, avec le même plafonnement, et le même taux de rémunération, mais il n'existe que dans une seule banque : le Crédit Mutuel. Comme le Livret A, il n'est pas taxé. Et si par chance vous avez ouvert votre Livret Bleu avant 1979, et un Livret Bleu avant cette même date, vous pouvez continuer à épargner sur les deux en parallèle. Sinon, vous ne devez en garder qu'un, car rappelons qu'on ne peut disposer de plus d'un Livret A par personne.

Passons au Livret d'épargne populaire, uniquement accessible aux personnes non imposables, ou imposables sous un certain seul (769 euros d'impôt pour 2012). Il n'est pas imposable et permet de déposer jusqu'à 7 700 euros avec un taux de rémunération de 1,75%. 

Publicité
Le Livret développement durable permet lui de déposer jusqu'à 12 000 euros avec un rendement de 1,25%, comme le Livret A et le Livret Bleu. Il est également non imposable. Enfin, le Livret jeune, non imposable lui non plus, destiné aux jeunes de 12 à 25 ans. Ce placement d'épargne, avec un plafond de 1 600 euros, accorde la possibilité d'être additionné à un autre livret, tel que le Livret A. Chaque banque décide de son taux d'intérêt annuel, mais il doit être au moins égal à 1,25%.

A revoir en vidéo, le sketch d'un humoriste qui tacle sa banque avec humour : 

Publicité