C'est le gouverneur de la Banque de France qui le demande... En effet, en prévision d'une forte variation des taux d'intérêt, il demande aux assureurs de baisser la rémunération des contrats d'assurance-vie.

Mauvaise nouvelle pour ceux qui détiennent des contrats d'assurance-vie... Le gouverneur de la Banque de France Christian Noyer a demandé aux assureurs de diminuer la rémunération des assurances-vie. 

Pendant une audition devant la commission des finances du Sénat ce mardi 28 octobre, le gouverneur a ainsi déclaré : "il est très important que les compagnies d'assurances soient capables de faire baisser leur taux de rémunération et j'attends cette année une baisse significative". Christian Noyer cherche par là à prévénir le risque d'une variation assez conséquente des taux d'intérêt. Cependant, le gouverneur de la Banque de France a déclaré qu'il pensait que cette évolution se ferait "en douceur".

Publicité
Une réorientation vers des contrats en unités de compte ?Mais des taux d'intérêt bas ne conviennent pas plus aux compagnies d'assurances, parce qu'elles achètent alors des obligations qui sont moins rémunératrices, et qui, inévitablement, jouent aussi sur les marges qu'elles récupèrent. Dans ces conditions, elles préfèrent conseiller à leurs clients des contrats d'assurance-vie en unités de compte, plus risqués, car dépendant davantage des marchés boursiers.

Challenges.fr rappelle que l'année dernière, les contrats d'assurance-vie en fonds euros, donc à capital garanti, avaient rapporté en moyenne 2,8%.