Vidéos A la une
D'après les informations du Figaro, Pixmania devrait se déclarer en cessation de paiements et demander son placement en redressement judiciaire afin de donner à l'entreprise le maximum de chances de trouver un repreneur. Placé en procédure de sauvegarde depuis fin octobre 2015, le site de vente en ligne de produits électroniques ne pourra plus payer ses salariés à la fin du mois. Rappelons que la société emploie 430 personnes dont 320 en France. - Avec: Frédéric Bianchi, journaliste à bfmbusiness.com. - 01Business Forum - L'hebdo, du samedi 9 janvier 2016, présenté par Frédéric Simottel, sur BFM Business.
Vidéos A la une
Placé en procédure de sauvegarde depuis fin octobre, Pixmania n'aura pas le temps de tester son nouveau modèle. L'un des pionniers de la vente en ligne en France devrait se déclarer en cessation de paiements au tribunal de commerce de Nanterre le 14 janvier et demander son placement en redressement judiciaire. Pixmania, propriété du groupe allemand Mutares, ne pourra plus payer ses salariés à la fin du mois. Rappelons que le site de vente en ligne de produits électroniques emploie 430 personnes dont 320 en France. Selon les informations du Figaro, le site a perdu 20 millions d'euros en 2015 et le scénario imaginé en octobre ne serait pas assez solide pour que l'équilibre soit retrouvé d'ici à fin 2016. - La Minute Tech de Delphine Sabattier, directrice de la rédaction de 01Net.com. - 18h l'heure H, du mercredi 6 janvier 2016, présenté par Guillaume Paul et Pauline Tattevin, sur BFM Business.
Publicité