Vidéos A la une
De plus en plus de piscines privées sont squattées sous le nez de leurs propriétaires qui se font même parfois agresser par les occupants indésirables. La police de Toulouse dit recevoir de plus en plus de plaintes de particuliers impuissants. Et avec la chaleur, ce phénomène pourrait bien s'intensifier.
Publicité