Vidéos Argent/Bourse
Le premier semestre 2016 a été florissant pour le marché de l'immobilier. Le promoteur Kaufman & Broad vient de publier un résultat net en hausse de 50% à 18,1 million d'euros. Il prévoit d'ailleurs une croissance d'activité de 10 à 15% cette année. "L'année 2016 sera bonne sur le marché du logement et pas mauvaise du tout sur l'immobilier de l'entreprise", estime Nordine Hachemi, le PDG. Quels facteurs expliquent cette croissance du marché ? Quid des impacts du Brexit sur l'immobilier britannique et européen ? - Good Morning Business, du mercredi 13 juillet 2016, présenté par Grégoire Favet, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
La loi Pinel permet aux particuliers de déduire fiscalement une partie du prix d'acquisition d'un logement, à condition de le louer. Cependant, l'investissement locatif dans le cadre de ce dispositif peut présenter de nombreux pièges. Christine Chiozza-Vauterin, responsable de l'offre immobilière à la Banque privée 1818, a livré des astuces pour investir en toute tranquillité et profiter au maximum de l'avantage fiscal Pinel. Quelles sont les conditions de la loi Pinel ? Comment trouver un logement éligible ? - Intégrale Placements, du vendredi 8 juillet 2016, présenté par Guillaume Sommerer, sur BFM Business.
Vidéos A la une
Plus de trois millions et demi de personnes sont en situation de mal-logement en France. Parmi elles, des personnes sont logées à l'hôtel. "Je ne trouve pas ça normal qu'on laisse une famille vivre dans de telles conditions sachant que ça fait longtemps qu'on est dans cette situation ", explique une mère de famille qui vit à l'hôtel depuis sept ans avec ses deux filles. Une situation inconfortable qui a eu un coût pour l'Etat de près de 159 millions d'euros entre 2012 et 2013. La ministre du Logement, Sylvia Pinel, devrait présenter un plan pour rendre l'hébergement à l'hôtel exceptionnel et de courte durée d'ici à 2017.
Vidéos A la une
Interrogée lundi 20 octobre sur le plateau de Parlement'Air, la ministre PRG du Logement, Sylvia Pinel, a affirmé que la modulation des allocations familiales, décidée par le gouvernement la semaine dernière, faisait partie de l'accord entre le Parti radical de gauche et Manuel Valls. Elle a commencé par exprimer l'attachement des radicaux à la mesure :"La question de la modulation des allocations familiales c'est revenir aux principes de redistribution et de progressivité qui sont chers aux radicaux". Sylvia Pinel souligne de cette manière les convergences entre les députés PS, qui était les premiers à porter la mesure, et le PRG. La ministre du Logement va plus loin en annonçant que les radicaux ont fait une demande sur le sujet à Manuel Valls : " Sur l'essentiel, nous sommes d'accord et cela faisait d'ailleurs partie des demandes que nous avons fait au Premier ministre" Le Parti radical de gauche avait menacé une nouvelle fois de quitter le gouvernement sous l'impulsion de son président Jean-Michel Baylet, mardi 8 octobre. Après s'être entretenu avec Manuel Valls la semaine dernière, ils ont finalement jugé vendredi qu'ils avaient obtenu satisfaction sur plusieurs de leurs revendications et ont donc décidé de rester au gouvernement.
Vidéos A la une
La mesure phare du Plan logement est l'élargissement du prêt à taux zéro. La ministre Sylvia Pinel veut relancer la construction de logements, dont les objectifs définis par François Hollande n'ont toujours pas été atteints. Pour la droite, le gouvernement aggrave la situation. L'opposition souhaite en effet enterrer de la loi ALUR, porté par l'ancienne ministre du Logement Cécile Duflot. Rym Ben Ameur
Vidéos A la une
Les objectifs de construction de logements sont loin d'être atteints. Pour lutter contre la mauvaise santé du secteur, le gouvernement a proposé un nouveau plan logement, comprenant l'élargissement du prêt à taux zéro, l'investissement locatif facilité et la simplification des normes. Rym Ben Ameur
Vidéos A la une
Un texte de loi visant à modifier le statut des auto-entrepreneurs sera présenté au conseil des ministres avant la fin du mois de juillet et débattu au parlement à l’automne. C’est dans le secteur du bâtiment que la concurrence semblait la plus déloyale. L’auto-entrepreneur y ferait de l’ombre à l...
Vidéos A la une
Le statut d’auto-entrepreneur va changer. La présentation du texte a été faite ce mercredi matin en conseil des ministres. Dans les services, le plafond passe à 19.000 euros annuels. Au delà de cette somme, l’auto-entrepreneur aura deux ans pour devenir entrepreneur. Les précisions de Rym Ben Ameur
Publicité