Depuis dix ans, il incarne le "Commissaire Cordier" sur le petit écran. Qu'on ne s'y trompe pas, l'actualité de Pierre Mondy ne se réduit pas au personnage de cette série. Ce charmant septuagénaire est un véritable boulimique, en menant de front trois carrières: au théâtre, au cinéma et à la télé.

Pierre Mondy

Avec une cinquantaine d'années de carrière derrière lui, Pierre Mondy peut être considéré comme un comédien incontournable en France. L'homme se veut simple, passionné et perfectionniste. Devenu populaire dans les années 70 avec le sergent Chaudard dans la "Septième compagnie", il a essentiellement interprété des seconds rôles au cinéma.

Formé aux cours d'art dramatique de René Simon, Pierre Mondy, de son vrai nom Pierre Cuq, débute à l'écran dans "Rendez-vous de juillet" de Jean Becker, en 1949. Par la suite, il tournera pour Henri Verneuil, Yves Robert, Abel Gance ou encore Costa Gavras. Dernièrement à l'affiche de "Lovely Rita" de Stéphane Clavier, il se fait néanmoins plus rare sur grand écran, au profit du théâtre. Son appétit de scène et sa gourmandise d'homme de théâtre sont tels qu'il y exerce régulièrement ses talents de comédien et de metteur en scène.

Publicité
Pierre Mondy s'est distingué en donnant la réplique à Belmondo ou Villeret, notamment. Parfois, il s'efface aussi derrière les acteurs et met brillamment en scène. On se souvient alors des succès de la "Cage aux folles" ou du "Dîner de cons". Mondy semble inépuisable malgré ses 78 ans. A quand la retraite, commissaire?