Vidéos A la une
Pierre Larrouturou, l'un des fondateurs de la "Nouvelle Donne" a réagi ce mardi sur RMC à la forte baisse des chiffres du chômage en septembre (-0,7%). Bourdin Direct est une émission d'information dans laquelle interviennent en direct les acteurs de l'actualité.
Vidéos A la une
Les mois se suivent et se ressemblent. En avril, le chômage a continué d'augmenter. On compte désormais 26 200 demandeurs d'emploi de plus pour atteindre 3 536 000 chômeurs de catégorie A, un nouveau record absolu. Malgré les chiffres alarmants, le ministre du Travail se veut rassurant. " La croissance économique enregistrée au premier trimestre (+0,6 %), dynamisée par la montée en charge du pacte de responsabilité et de solidarité, a été plus forte que la moyenne de la zone euro. Il faut toutefois un délai de plusieurs mois avant que la reprise de l'activité ne se traduise par des embauches ", a-t-il expliqué. En bref, le ministre espère une amélioration sur le front de l'emploi d'ici peu. Mais les entreprises restent frileuses. " Nous avons besoin d'un choc de confiance ", argumente le Medef qui réclame une baisse du coût du travail et la flexibilisation du marché de l'emploi. Côté coût du travail, le gouvernement a accordé aux entreprises 40 milliards d'euros dans le cadre du pacte de responsabilité. En revanche, côté flexibilité, Manuel Valls a fermé la porte au contrat unique, proposé par le patronat. Pourquoi la France semble à la traîne par rapport à ses voisins européens ? Faut-il une nouvelle baisse de charges pour les entreprises afin de relancer l'emploi ? Le pays retrouvera-t-il la croissance et le plein-emploi ? Les invités d'Arnaud Ardoin en débattent ce soir sur le plateau de Ça vous regarde. Invités : - Valérie Rabault, députée PS du Tarn-et-Garonne et rapporteure générale de la commission des finances de l'Assemblée nationale - Hervé Mariton, député Les Républicains de la Drôme - Pierre Larrouturou, économiste et co-président de Nouvelle Donne Xavier Louy, économiste et auteur de Parions France !, Cherche Midi, 2014
Vidéos A la une
Non, Manuel Valls ne cédera pas. Malgré la défaite électorale du PS aux départementales, le gouvernement a réaffirmé sa volonté de maintenir son cap économique. Aucun remaniement, ni changement de politique, ne semble être à l'ordre du jour. La priorité, c'est " l'emploi, l'emploi, l'emploi " a tonné Manuel Valls le soir du deuxième tour des départementales. Ainsi, le Premier Ministre nous présente aujourd'hui ses propositions pour le soutien à l'investissement et à la valorisation du travail, lors d'une conférence de presse à l'issue d'un conseil des ministres extraordinaire. Au programme : faciliter l'emploi dans les PME, relancer l'investissement, et favoriser la flexibilité pour encourager l'embauche. Parallèlement, l'examen de la loi Macron a commencé au Sénat ce mardi 7 avril. La droite a clairement affiché sa volonté de modifier le texte. " Le temps des demi-mesures est terminé " a déclaré Bruno Retailleau, le président du groupe UMP au Sénat. Face à ce détricotage qui annonce une longue bataille entre les deux chambres, la loi Macron ne risque pas d'être appliquée de sitôt... Une partie de la gauche a beau accuser la politique économique du gouvernement d'être responsable de la déroute électorale du PS, un sondage IFOP semble indiquer le contraire. 60% des personnes interrogées considèrent que Manuel Valls doit maintenir "avant tout le cap des réformes en faveur des entreprises et de la relance de l'activité économique". Le gouvernement a-t-il tort de ne pas infléchir sa politique malgré le vote sanction des départementales ? Les nouvelles mesures proposées par Manuel Valls permettront-elles une reprise de la croissance économique ? Le gouvernement parviendra-t-il à renouer avec sa majorité malgré sans faire de compromis sur sa ligne économique ? Invités : Christine Kerdellant, directrice de la rédaction de L'Expansion et directrice adjointe de la rédaction de L'Express Pierre Larrouturou, économiste et co-président de la Nouvelle Donne Philippe Doucet, député PS du Val d'Oise Laure de la Raudière, députée UMP d'Eure-et-Loir Question JDD : Les choix économiques de Manuel Valls vont-ils créer de l'emploi ? Réagissez également avec le hashtag #CVR.
Vidéos A la une
Pierre Larrouturou, économiste, co-auteur de "La gauche n'a plus le droit à l'erreur", répond aux questions de Jean-Baptiste Boursier sur la nouvelle hausse du taux de chômage en janvier.
Vidéos A la une
Les nouveaux chiffres mensuels du chômage sont dévoilés ce soir à 18h. Après l’inversion ratée de la courbe du chômage l’an dernier, la publication des premiers chiffres pour 2014...
Publicité