Panique à bord ! Le groupe Pierre Cardin est assigné en justice par une société possédant une licence exclusive, d'autres entreprises bénéficieraient d'un accord comparable... En attendant que la justice tranche, plongeons-nous dans la vie d'un des hommes les plus prolifiques de son temps.

Comment un simple comptable à la Croix-Rouge est devenu, en l'espace de quelques décennies, un homme d'affaire reconnu dans le monde entier ?

Pierre Cardin a toujours revêtu un nombre incroyable de casquettes. Sa devise : "Créer". L'esprit créatif du milliardaire jette, dès 1945, son dévolu sur la mode en rejoignant Paquin et Schiaparelli à Paris. Ce Français d'origine italienne se spécialise très vite dans la confection de costumes et de masques notamment après sa rencontre avec Cocteau et Bérard. Après un rapide passage chez Dior où le jeune créateur se fait remarquer, il fonde sa propre maison en 1950. Il devient le premier couturier à lancer sa propre collection de prêt-à-porter. Le succès et la renommée de sa maison lui permettent de s'attaquer à d'autres fronts, tout autant chers à ce visionnaire des temps modernes.

Pierre Cardin : sa devise ? Créer !

Grand amateur de voyages et s'intéressant de près à la diplomatie, Pierre Cardin sillonne le monde à la rencontre des figures les plus emblématiques de notre temps : Fidel Castro, Jean-Paul II, Nelson Mandela, etc., pour ne citer qu'eux. Dès 1991, il devient Ambassadeur Honoraire de l'UNESCO où il continue à défendre la cause des victimes de Tchernobyl. Egalement homme de culture, le créateur défie la polémique en lançant (en 1970) l'Espace Cardin, lieu d'ébullition intellectuelle donnant sa chance aux artistes, du créateur de mode au jeune musicien. Il ne se désintéresse pas pour autant au monde des affaires. En effet, dès 1994, il lance une revue consacrée aux têtes couronnées, Princes d'Europe et d'ailleurs. La boucle ne serait pas bouclée sans noter son rôle de directeur de la prestigieuse chaîne de restaurants Maxim's, fonction assumée depuis 1981. Il ne possède pas moins de dix-huit restaurants dans le monde entier...

Publicité
Aujourd'hui âgé de quatre-vingt-deux ans, l'anticonformiste Pierre Cardin, persiste dans les affaires et la création. Il reste fidèle à son premier amour, la haute couture. La collection automne-hiver 2004-2005 du couturier est à découvrir avec son lot de modèles atypiques avec, nostalgie oblige, une réédition de ses modèles phares des sixties.

A découvrir : le très graphique site de Pierre Cardin.

Publicité