Vidéos A la une
La perpétuité incompressible, instaurée en France il y a vingt ans, ne viole pas les droits de l'Homme: la justice européenne a donné tort jeudi au tueur Pierre Bodein, qui contestait devant elle la plus lourde peine du code pénal français.
Vidéos A la une
La Cour européenne des droits de l'Homme a validé jeudi le régime des peines de perpétuité incompressibles pratiqué en France, que contestait devant elle le tueur Pierre Bodein, surnommé le "Pierrot le fou".
Publicité