Revue du web
Alors qu'Emmanuel Macron célébrait son investiture ce dimanche, François Ruffin, journaliste et candidat «Picardie debout !» aux législatives dans..
Revue du web
Roulement de tambour avant la sonnerie aux morts. Michel, 81 ans, ancien combattant de la guerre d'Algérie, est au garde à vous lors de la..
Société
Dans l'Oise, une fillette de trois ans est entre la vie et la mort après avoir été aspergée de liquide inflammable. Sa mère qui a tenté de l'aider a, elle aussi, été blessée. La voisine, principale suspecte, a été arrêtée.   
Vidéos à la une
BFMTV s'est rendu à Villers-Cotterêts en Picardie, une des onze villes à avoir basculé à l'extrême droite lors des élections municipales en 2014. Depuis son arrivée, le maire FN Franck Briffaut a augmenté sa rémunération, baissé les impôts de 1%, retiré les subventions de la CGT et de la FCPE et modifié les tarifs de la cantine scolaire. Sandra Boulanger a demandé aux habitants quel bilan ils font de ces trois ans d'exercice.
Vidéos à la une
Loin des vilains motifs ringards de votre belle-mère, le papier peint revient à la mode. Le dernier fabriquant français, dans la Somme, a le vent en poupe. Décoratif et moderne, ce produit "made in France" séduit le monde entier.
Vidéos à la une
Emmanuel Macron sera ce mercredi soir dans son fief à Amiens. Le ministre de l'Économie tiendra une réunion citoyenne à huis clos devant plusieurs centaines de personnes. En Picardie, les habitants verraient bien l'enfant du pays s'implanter politiquement. D'autres l'imaginent déjà occuper la plus haute fonction.
Vidéos à la une
Après l'adoption du nouveau nom de la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie désormais appelée Hauts-de-France, la présidente du Front national Marine Le Pen a exprimé sa déception pour un choix qu'elle juge purement "géographique". "Je n'ai pas envie que mon pays se divise en Hauts-de-France, Bas-de-France, Est-de-France et Ouest-de-France" a-t-elle déploré.
Vidéos à la une
OEIL DU WEB. Ce lundi, le Conseil régional de Nord-Pas-de-Calais-Picardie, présidé par Xavier Bertrand, a dévoilé le nouveau nom de la région. Elle s'appellera désormais "Hauts-de-France". Cela ne s'est joué à pas grand-chose avec "Terres du Nord". Sur les réseaux, les internautes s'insurgent de ce changement de nom.
Vidéos à la une
Austrasie, Acalie ou encore Rhin-Campagne, à partir de lundi, les habitants du Grand Est pourront choisir le nom de leur nouvelle région. Le Nord Pas-de Calais Picardie doit lui aussi se choisir un nouveau nom demain. Les votes des citoyens ne sont cependant que consultatifs. Ce sont les conseillers régionaux qui auront le dernier mot.
Vidéos à la une
Les habitants de la nouvelle région Nord-Pas-de-Calais-Picardie votent jusqu'à dimanche pour le futur nom de leur région. Après une proposition des lycéens et apprentis, trois appellations ont été retenues par le conseil régional, qui aura le dernier mot : Hauts-de-France, Nord-de-France et Terres-du-Nord. Mais
Vidéos à la une
Invité sur le plateau de "Grand jury", Xavier Bertrand intervient sur la crise des agriculteur. Le président du conseil régional du Nord-Pas-de-Calais-Picardie annonce sa volonté de créer "zones franches rurales" où les agriculteurs seraient exonérés pendant plusieurs années de charges fiscales et sociales.
Vidéos à la une
300 000 lycéens sont mis à contribution pour tenter de trouver le meilleur nom pour la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie.
Vidéos à la une
Didier Nakache fait le trajet Paris-Cambrai en train tous les soirs, ou en tout cas quand il n'est pas annulé, ou remplacé par un bus. Cette ligne Intercités est l'une de celles qu'un rapport remis au gouvernement en mai 2015 préconise de supprimer, faute de fréquentation. Mais les usagers comme Didier justifient cette baisse des clients par les nombreux dysfonctionnements de cette ligne.
Vidéos à la une
Dans la région Nord-Pas-de-Calais Picardie, 120.000 emploi sont à pourvoir. Le nouveau président, Xavier Bertrand, veut diviser ce chiffre par deux d'ici le mois de septembre. Un Facebook de l'emploi régional, un numéro spécial, une relation entre les employeurs et les candidats... ces mesures ne seront cependant pas suffisantes pour la troisième région de France qui doit faire face à de fortes disparités entres les grandes villes et les campagnes. Les chômeurs sont pour l'instant septiques.
Vidéos à la une
Xavier Bertrand (LR), en Nord-Pas-de-Calais-Picardie. Hervé Morin (UDI), en Normandie. Valérie Pécresse (LR), en Île-de-France. Quelques jours après leur victoire aux élections régionales, les trois anciens candidats ont commencé par démissionner de leurs précédents mandats. Hervé Morin ne sera plus député de l'Eure. Valérie Pécresse renonce à son siège dans les Yvelines et Xavier Bertrand au sien dans l'Aisne. Désormais, place au terrain pour les trois nouveaux présidents de régions. Tous sentent la nécessité de ne pas décevoir.
Vidéos à la une
DÉBAT ENTRE-DEUX-TOURS. Attaquée par Xavier Bertrand, sur le fait qu'elle n'a jamais été élue au suffrage universel, la tête de liste FN en région Nord-Pas-de-Calais-Picardie Marine Le Pen lui a répondu vivement. "Vous êtes un homme mesquin et arrogant", a-t-elle déclaré.
Vidéos à la une
DÉBAT ENTRE-DEUX-TOURS. Opposée à Xavier Bertrand, la candidate FN en Nord-Pas-de-Calais-Picardie Marine Le Pen a commenté les sondages TNS Sofres-OnePoint pour Le Figaro et LCI, la donnant perdante. "Je ne crois pas du tout à ce résultat", a-t-elle expliqué.
Vidéos à la une
Malgré la prise de position du quotidien La Voix du Nord, la mobilisation a été très forte en faveur du Front National dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie. Pour Hervé Favre, éditorialiste pour le journal, "Les électeurs sont maîtres de leurs bulletins de vote". Il ajoute que la montée du Front National n'est pas un séisme puisqu'on l'a vue venir.
Vidéos à la une
Le candidat Les Républicains pour la région Nord-Picardie, a voté dans son fief de Saint-Quentin pour le premier tour des élections régionales.
Politique
Venue assister à un match de football lundi, la patronne du Front national a éjecté de sa place le président socialiste du conseil régional du Nord-Pas-de-Calais.
Vidéos à la une
Xavier Bertrand, le député de l'Aisne et candidat aux régionales en Nord-Pas-de-Calais-Picardie, était l'invité du Grand Jury dimanche sur LCI. Il a évoqué sa campagne face au Front National, une campagne "difficile". L'élu Les Républicains est donné 2e par un sondage.
Vidéos à la une
Olivier Faure, porte-parole du Parti socialiste, craint que Jean-Luc Mélenchon et le Parti de gauche, en présentant une liste conjointe avec EELV aux régionales en région PACA et dans le Nord-Picardie, ne provoquent la défaite des socialistes. "La division nous savons déjà ce ce qu'elle produira" explique le porte-parole.
Société
Dimanche, une fillette et un garçon ont été retrouvés seuls dans un appartement du nord de l’Aisne en Picardie. Ils étaient sans surveillance depuis la nuit précédente.
Vidéos à la une
Encore un nouveau rebondissement dans ce dispositif qui a déjà coûté très cher à l'État, le maire de Boulogne sur Mer et ancien ministre des Transports, Frédéric Cuvillier, souhaite mettre en place une taxe pour les poids lourds qui traversent la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie : la taxe transit. Une taxe qui va surement faire débat durant les prochaines régionales.
Vidéos à la une
L'écotaxe est de nouveau à l'ordre du jour. Cette fois-ci, elle s'appliquerait dans la région Nord-Picardie. Dès 2016, nos voisins belges vont mettre en place un nouveau système de taxe transit qui nécessitera des aménagements spécifiques des poids lourds français. Les motivations de l'ancien ministre des Transports, Frédéric Cuvillier ? Générer de l'emploi et de la croissance.
Vidéos à la une
Avec la réforme territoriale entérinée en 2014, la Picardie et le Nord-pas-de-Calais devraient bientôt fusionner. La ville d'Amiens perdrait ainsi son statut de capitale régionale et ses habitants devront se rendre à Lille pour effectuer certaines démarches administratives. Pour tenter d'y remédier, la mairie a fait signer une pétition à 22.000 personnes.
Politique
La présidente du Front national a officialisé sa candidature aux élections régionales dans la future région Nord-Pas-de-Calais/Picardie.
Vidéos à la une
Près de 36 heures après l'attaque des locaux Charlie Hebdo, les deux suspects courent toujours. La traque lancée par les forces de l'ordre, les hommes du RAID et du GIGN semblent payer. Depuis quelques heures, l'étau se resserre autour des deux hommes. Ils auraient été localisés à environ 60 km, au nord-est de Paris, en Picardie.
Vidéos à la une
Un dispositif très important est mis en place dans l'Aisne. Les hommes du GIGN et du RAID recherchent activement les deux individus, auteurs de l'attaque terroriste dans les locaux de Charlie Hebdo. A Villers-Cotterêt, selon les rumeurs, les deux hommes "auraient quitté le véhicule et seraient dans la forêt". le plan vigipirate a été élevé en Picardie.
Vidéos à la une
Depuis plusieurs semaines, la magie de Noël s'opère dans le village de Méharicourt en Picardie où les habitants ont orné leurs maisons d'illuminations pour offrir aux passants un spectacle magique.

Pages

Publicité