Politique
L'un des journalistes auteur de "Conversations privées avec le président" explique que François Hollande aurait préféré ne pas voir révéler dans la presse une de ses phrases "en off".
Publicité