Politique
Alors que la présidente du Front National risque jusqu’à cinq ans de prison pour ses avoir tweeté des photos de propagande de Daech, son avocat a avancé de curieux arguments pour la défendre.
Politique
Les photos d’exactions de l’Etat islamique postées mardi sur Twitter par Marine Le Pen ont profondément touché les parents d’un ex-otage décapité qui demandent à la présidente du FN de les retirer.
Publicité