Vidéos A la une
Entraînés par la chute des cours du baril de pétrole, et une diminution de la demande aux Etats-Unis et en Asie, les prix des carburants sont à la baisse. Le gazole s'affiche à moins d'un euro le litre, le sans plomb 95 à 1,25 euro. Les professions qui en dépendent s'en réjouissent. C'est le cas des transporteurs routiers. À Nice, cela a permis à un chef d'entreprise d'économiser 10.000 euros par mois. En revanche, les vrais perdants seraient les pays producteurs, à l'instar du Venezuela.
Publicité