Politique
Le président du parti de droite n’a pas apprécié du tout, mais du tout, l’attitude de deux maires des Républicains et les a traités de "petit merdeux" usant d’un langage grivois…
Publicité