Société
Dans une interview au "Parisien" dimanche, l'ex-présentateur des "Grosses têtes" est plutôt sévère à l'égard de ses anciens camarades du PAF.
Publicité