Environnement
De récentes analyses scientifiques ont prouvé que "l'homme de Florès" n'était pas une nouvelle forme d'évolution de l'espèce humaine. Ses particularités physiques seraient en fait le fruit de la trisomie 21.
Publicité