Drôle de drame à prévoir sur la scène de la 73e édition cérémonie des Oscars, le 23 mars prochain. Pour la première fois dans la fabuleuse histoire des récompenses du cinéma, un récipiendaire a décliné l'honneur offert par l'Académie américaine. Lawrence d'Arabie dit non !

Peter O'Toole : "No, thank you !"

Peter O'Toole, l'ineffable acteur britannique, originaire du Connemara en Irlande, sept fois nominé aux Oscars (sans l'avoir jamais obtenu) devait en effet, enfin, être récompensé pour son interprétation de "Lawrence d'Arabie". Souvenez-vous, c'était en 1962, le film de David Lean...

Plus de 70 films cinéma ou à la télévision... "Quoi de neuf Pussycat ?", de Clive Donner en 65, ou encore "Le lion en hiver", d'Anthony Harvey en 68 et plus de quatre-vingt rôles de répertoire au théâtre, dont deux fois celui de Henry II d'Angleterre.

Le célèbre acteur a demandé à l'Académie de bien vouloir patienter encore quelques années avant de lui remettre la petite statuette, car il estimait avoir encore pas mal de travail devant lui... Dans dix ans en fait, pour ses 80 ans !

Là enfin peut-être, quand il aura cessé de jouer, de tourner, de travailler. Là seulement alors, selon-lui, il pourra recevoir cet Oscar d'honneur...

Publicité
Fin de non-recevoir de la part de Frank Pierson, directeur de l'Académie."L'Oscar sera là pour vous à la cérémonie de remise le 23 mars et nous espérons que vous serez là avec nous. Sinon, il vous attendra à l'Académie jusqu'à vos 80 ans ou quand vous voudrez". Le directeur de l'académie a encore jugé bon de préciser que cet Oscar récompensait un accomplissement et pas une retraite... Ouf, on a eu peur !
Publicité