Vidéos A la une
Les animaux sur grand écran ont fait le bonheur d'Hollywood et de Walt Disney et ce n'est pas prêt de s'arrêter !
Vidéos Insolite
Voici un petit jeu qu'un médecin vous conseillerait sûrement d'éviter.
Vidéos Insolite
Une candidate participant à la version néo-zélandaise de l'émission de téléréalité Le Bachelor a eu un désagrément gastrique pendant son premier rendez-vous avec le beau célibataire, et malheureusement, les micros de l'émission ont immortalisé le moment, créant un buzz autour de cette séquence. Le...
Vidéos Insolite
Une jeune femme fait une petite démonstration de twerk devant une caméra. Elle porte de jolis collants blancs qui ne vont pas le rester très longtemps…
Vidéos A la une
Austère, l'examen des textes en commission ? Pas toujours. Parmi les 2 383 amendements au projet de loi sur la transition énergétique, examinés au pas de charge entre le 24 et le 27 septembre, l'un deux a provoqué l'hilarité des députés et de la ministre de l'écologie Ségolène Royal. Défendu par le député PRG Joël Giraud, il avait pour but d'exempter les producteurs de méthane entérique de la nouvelle réglementation sur les gaz à effet de serre. Le méthane entérique étant le nom savant donné.... aux pets et rots de vaches et autres ruminants. L'examen de l'amendement 1 977 commence dans une ambiance gauloise. Des 'Ah, très important !' commencent à fuser dans les travées. Joël Giraud expose tant bien que mal son amendement, avant d'oser une première blague : 'Martial Saddier ne sent pas bien mon amendement !' Le député PRG conclut poétiquement son intervention : 'Toute la filière attend que l'on éclaircisse l'atmosphère sur ce sujet.' Autant de gaz que 15 millions de voitures 'Le sujet inquiète le secteur de l'élevage et du pastoralisme', rebondit avec sérieux le président de la Commission des affaires économiques, François Brottes. Le site Sciences et Avenir nous apprend en effet que le méthane entérique produit par les ruminants français génère chaque année autant de gaz que 15 millions de voitures. De quoi inciter les défenseurs de l'environnement à demander des comptes aux éleveurs. Le rapporteur socialiste de ce volet du texte, Philippe Plisson, émet d'ailleurs un avis défavorable - et potache - à une exemption pour les producteurs de méthane entérique : 'Quand on commence à exonérer tel ou tel secteur, on ne va pas s'en sortir. En même temps, il ne s'agit pas non plus de mesurer ces émissions avec des appareils, qu'il faudrait installer en l'occurrence. Il faudrait des volontaires !' Dans une belle unanimité, le député UMP Martial Saddier reprend à son compte l'amendement de son collègue PRG. Et finit par s'étrangler de rire. 'Chacun a compris que les propos de M. Saddier n'étaient pas du vent', lance le président Brottes, sous les rires des députés et de la ministre de l'Écologie, Ségolène Royal. L'amendement est finalement adopté dans une ambiance joyeuse. La discussion du texte peut continuer. Mais Joël Giraud et quelques collaborateurs ricanent encore. 'Il ne s'en remet pas, Joël !', éclate de rire Ségolène Royal. Jean-Baptiste Daoulas
Vidéos Insolite
Cette candidate du télé-crochet canadien Canadian Idol a marqué le jury, non pas par sa prestation, mais par un moment imprévu plutôt gênant...   
Vidéos Insolite
 Voici une nouvelle coupable du réchauffement climatique.  
Publicité