International
Même si la France revendait les navires de guerre à l’Egypte, la perte financière est estimée entre 200 à 250 millions d’euros selon la commission des Finances du Sénat.
Publicité