Vidéos A la une
ACEH - 11 MAI 2015 - Hommes, femmes et enfants. Ils sont près de 500 Rohingyas de Birmanie à avoir échoué sur les rives indonésiennes ce dimanche. L'épilogue d'un périple de deux mois à travers l'océan indien. Depuis le début de l'année, plusieurs milliers de membres de cette minorité musulmane persécutée en Birmanie ont pris la mer. Direction l'est, en quête d'une vie meilleure. Cette fois leur route s'est arrêtée au large de l'Indonésie. Les plus âgés ont été rapidement pris en charge. Les autres eux vont être conduits dans un centre de rétention où les services de l'immigration y examineront leurs dossiers et décideront du sort qui leur est réservé.
Vidéos A la une
Le 4 novembre, Christine Boutin, présidente d'honneur du PCD, a donné son point de vue sur l'affaiblissement de la liberté religieuse dans le monde et sur la persécution des chrétiens en Irak, avec Nathalie Lévy, dans News & Compagnie, sur BFMTV.
Vidéos A la une
Direction ce soir l'Irak. En l'espace de deux mois, l'offensive djihadiste dans la région de Mossoul a chassé plus de 500 000 Irakiens de chez eux. Ils se sont réfugiés au Kurdistan voisin. Les envoyés spéciaux de BFMTV ont rencontré ces familles persécutées pour leur croyance.
Vidéos A la une
Réactions de quelques Yézidis du nord venus manifester dans le centre de Lille contre les massacres perpétués contre leur peuple en Irak.
Vidéos A la une
SINJAR (nord de l'Irak) - 5 août 2014 - A travers les montagnes arides du nord de l'Irak, des familles entières, en plein exode. Elles sont issues de la communauté Yazidi, une minorité kurdophone adepte d'une religion pré-islamique. Tout comme les chrétiens du nord du pays, ces milliers de personnes ont abandonné leur habitation, à l'arrivée des combattants de l'État islamique dans la ville de Sinjar. Le plus grand risque désormais: mourir de faim et la soif dans ces zones désertiques. Des dizaines d'enfants auraient déjà succombé. Tandis que près de 800 personnes ont réussi à rejoindre la Turquie. Afin d'éviter un génocide, les États-Unis ont annoncé des largages de vivres au-dessus des montagnes et des frappes ciblées contre les djihadistes. Mais pas d'intervention au sol.
International
En Angola, le gouvernement a décidé début octobre de persécuter toutes les religions ayant moins de 100 000 fidèles. L’Islam en fait partie et des dizaines de mosquées ont déjà été brûlées.
Publicité