Vidéos A la une
PERNAMBOUC - 13 nov 2014 - Une affaire de cannibalisme défraie la chronique au Brésil. Trois personnes sont accusées d'avoir tué puis mangé au moins deux femmes. Il s'agit d'un homme, de son épouse et de sa maîtresse. Arrêtés en avril 2012, ils ont comparu devant les juges jeudi à Pernambouc, dans le nord-est du pays. Lors de l'audience, l'homme a reconnu ses crimes, avouant avoir commis " une horrible et monstrueuse erreur ". Les trois accusés attiraient visiblement des femmes chez eux leur promettant un travail de nounou. Après les avoir tuées, ils confectionnaient des empanadas, des chaussons fourrés à la viande, avec les restes de leur victimes. Ils en vendaient même à leurs voisins. A l'époque des faits, la police avait retrouvé des restes de deux femmes dans la cour de leur domicile. Les trois prévenus avaient alors expliqué faire partie d'une secte qui prône la purification et la réduction de la population mondiale.
Publicité