Vidéos Alaune
Le primat des Gaules depuis 2002 était déjà fragilisé par l'affaire Bernard Preynat, du nom du prêtre mis en examen fin janvier pour des agressions pédophiles de scouts lyonnais entre 1986 et 1991. A la lisière de ce dossier, le cardinal Barbarin est visé par une enquête préliminaire pour non dénonciation d'atteintes sexuelles sur mineurs de 15 ans. Le parcours de ce prète plusieurs fois muté et même promu sera examiné la semaine prochaine par la justice.
Vidéos Alaune
Mis en examen pour des agressions sexuelles sur des enfants, le père Bernard Preynat est au coeur d'un scandale de pédophilie qui secoue le diocèse de Lyon. Son avocat déplore qu'il n'ait pas été jugé avant. "Il y a 25 ans il offrait sa culpabilité à la justice, il vait reconnu les faits qui lui étaient reprochés", souligne Me Frédéric Doyer. Il estime par ailleurs que le dossier s'est transformé en "affaire de démolition de l'image de ses supérieurs" et notamment du cardinal Barbarin.
Vidéos Alaune
Alors que des victimes du père Preynat accusent le cardinal Barbarin de complaisance, l'ecclésiaste est visé depuis lundi par une plainte. Selon ses accusateurs, il aurait fermé les yeux sur des agissements pédophiles de prêtres affiliés au diocèse de Lyon, sous son autorité. "Je n'ai jamais couvert le moindre acte de pédophilie", a affirmé l'homme d'église lors d'une conférence de presse, ce mardi à Lourdes. Il a déclaré que ses premières pensées allaient aux victimes.
Publicité