Vidéos A la une
Six des huit raffineries françaises sont toujours à l'arrêt ou au ralenti. Pourtant, la situation s'est considérablement améliorée dans les stations-service. 75% d'entre elles délivreraient du carburant normalement selon Total. Les dépôts débloqués, les consommateurs ont le réservoir plein. Sur 115 jours de réserve, seuls trois auraient été utilisés. Les automobilistes s'inquiètent tout de même des prix qui auraient augmenté de 5% en moyenne.
Vidéos Argent/Bourse
C'est l'une des conséquences de la pénurie d'essence et de la situation sociale tendue en France: les touristes annulent leur séjour pour ce week-end de la fin-mai. Les professionnels subissent de plein fouet cette baisse de fréquentation, notamment en Normandie, comme à Trouville et à Deauville.
Vidéos A la une
Dans le Vaucluse, l'entreprise Florajet, l'une des principales enseignes françaises de livraison de fleurs, est débordée. D'ici dimanche, les fleuristes devront expédier 120.000 bouquets de fleurs. Ils sont inquiets car avec le manque de carburants, il a fallu prendre quelques mesures pour livrer toutes les fleurs à temps. Un défi de taille puisque 15% de leur chiffre d'affaires se fait ce jour-là.
Vidéos Argent/Bourse
Avant d'arriver dans les 12.000 stations-service françaises, le carburant a parcouru un long chemin et subi quelques transformations. Importé d'Arabie Saoudite ou d'Afrique, le pétrole est réceptionné dans les trois ports pétroliers de France. La deuxième étape, la transformation en essence ou diesel, se fait dans les raffineries. Dans le contexte actuel, le blocage des dépôts et raffineries compliquent l'acheminement. Il reste une solution : faire parvenir de l'essence par camions citerne des voisins européens, l'Allemagne et la Belgique principalement.
Vidéos Auto
Certaines stations essence parisiennes font toujours face à des pénuries totales ou partielles. A porte d'Orléans par exemple, les embouteillages ont commencé dès 7 heures 30 du matin. Et une surprise attendait les automobilistes : le prix à la pompe. Bien que les camions d'approvisionnement se sont relayés tout au long de la journée, certains ont hésité à annuler leur départ en week-end.
Vidéos Argent/Bourse
Selon le gouvernement, la situation s'améliore. Pourtant, à la raffinerie Total de Donges, en Loire-Atlantique, la CGT a annoncé une grève illimitée. Au port pétrolier du Havre qui alimente les aéroports de Paris, les salariés ont également voté la poursuite de la grève. D'un autre côté, les dépôts ont quasiment été tous débloqués et les manifestants délogés par la police. Ainsi, les livraisons d'essence ont pu reprendre dans les stations-service.
Vidéos Argent/Bourse
Bloqués à l'intérieur des dépôts pétrolier ou dans les embouteillages, les chauffeurs routiers sont directement impactés par les mobilisations contre la loi Travail. À Brest, ils patientent avec le sourire et assurent soutenir cette vague de contestation.
Vidéos Argent/Bourse
Difficile voire impossible de faire le plein ce matin à Fréjus, dans le Var. Depuis mercredi, la préfecture a mis en place des restrictions : 20 pour les véhicules essence, 15 pour les voitures roulant au diesel. Il est également interdit de remplir des jerrycans de carburant. Résultat, ces contraintes impactent directement certains actifs, pour qui l'essence est un véritable outil de travail.
Vidéos A la une
À Bléré, en Indre-et-Loire, les 5.300 habitants ont deux stations-services à leur disposition. Mais dès que l'une d'entre elles est ravitaillée, c'est la ruée vers l'or noir ! Les clients se précipitent à la pompe, par peur de manquer de carburant. Conséquence, il s'écoule trois fois plus d'essence que d'habitude.
Vidéos Argent/Bourse
IL DU WEB. Selon le site Rue 89, le terme "siphonner" est particulièrement remonté dans le moteur de recherche ces derniers jours. "Siphonner un réservoir", "comment siphonner" ou encore "pompe à siphonner", face à la pénurie d'essence, les Français cherchent des solutions pas toujours légales.
Vidéos A la une
Alors qu'un huitième jour de grève se profile, les accès à la centrale de Gravelines vont être progressivement bloqués, dans le sillage de nombreuses raffineries françaises. Cependant, comme le précise l'envoyé spécial de LCI François Wasson, le site continue de produire de l'électricité alors que les militants CGT et les salariés grévistes affluent progressivement sur le site.
Vidéos A la une
Les files d'attente sont de plus en plus longues aux abords des stations-services. Résultat, tandis que certains patientent, d'autres ont du mal à garder leur calme. Du côté des gares, même si la solidarité avec les grévistes existe, l'exaspération monte chez les usagers.
Vidéos A la une
Aller au travail malgré une grève de la SNCF et une pénurie de carburant relève du parcours du combattant. Covoiturage, changement d'horaires ou travail à domicile, les Français sont contraints de s'organiser. Le temps d'une journée, le JT de 20H de TF1 a suivi un étudiant, une salariée et un patron obligés de se débrouiller autrement, souvent en usant du système D.
Vidéos A la une
Déménageurs, moniteurs d'auto-écoles... Nombreux sont les métiers où l'essence est primordiale pour travailler. Mais la pénurie de carburant et les files d'attente interminables conduisent les professionnels à se décourager. Réduire le temps de travail des employés ou différer les livraisons aux clients sont les seules solutions trouvées par certains patrons.
Vidéos A la une
Dans l'attente d'être déchargés, 29 navires remplis de pétrole sont toujours immobilisés devant le terminal de Fos-sur-Mer. Au Havre, le terminal pétrolier est lui aussi à l'arrêt, bloqué par des grévistes. Et du côté des raffineries de pétroles, quatre sites sur huit ont cessé toute activité. Résultat, le gouvernement doit puiser dans ses réserves stratégiques afin de freiner la pénurie.
Vidéos A la une
4.142 stations-service sont en pénurie partielle ou totale, ce qui représente 40% du réseau. Résultat, les files d'attente s'allongent et les prix à la pompe sont en hausse, en particulier sur les autoroutes. Le gazole, à 1 15 en moyenne, a augmenté de 4cts en une semaine. Pour faire face à cette pénurie d'essence, certains départements ont choisi de rationner le carburant et d'interdire les jerricans.
Vidéos Argent/Bourse
CHRONIQUE ECO. Dans sa chronique économique ce mercredi sur LCI, le journaliste Vincent Perrault revient sur les grèves et les blocages de raffineries et dépôts de carburant des derniers jours. Il se penche notamment sur ce qu'il est possible et légal de faire pour les militants. Si la grève est permise, la loi indique qu'il est interdit d'occuper et de bloquer arbitrairement son lieu de travail.
Vidéos A la une
La Bretagne est l'une des régions les plus touchées par la pénurie d'essence. A Vannes, les automobilistes ont pris d'assaut les rares stations encore ouvertes. Mais rapidement, de longues files se sont formées. Des dizaines de milliers de litres ont été vidés en quelques heures. Taxis, ambulances, toutes les professions sont impactées par le rationnement, à savoir 30 euros par personne.
Vidéos Argent/Bourse
François-Xavier Pietri, chef du service économie de TF1, explique la mobilisation de la CGT et "sa course à la radicalisation". "La CGT a un problème : elle a perdu beaucoup de son influence aux dernières élections professionnelles, dans ses bastions comme la SNCF, EDF ou encore Air France". Ainsi, le syndicat mène plusieurs actions en simultané : blocage des dépôts de carburants, les grèves à la SNCF reconduites mais aussi la mobilisation des routiers. "L'objectif est le retrait pur et simple de la loi El Khomri. La toute dernière cartouche est de laisser planer une menace sur l'Euro de foot".
Vidéos A la une
Près de 1.200 stations sur les 15.000 du territoire ont connus aujourd'hui des pénuries totales ou partielles d'essence. Dans le nord et l'ouest du pays, les automobilistes ont cherché les stations essence ouvertes. Et à certaines pompes, il fallait parfois attendre des heures avant d'être servi. En fin de journée, les camions citernes ont commencé leur réapprovisionnement partout en France.
Vidéos Argent/Bourse
Le mouvement ne faiblit pas à Haulchin, dans le Nord, où une centaine de manifestants bloque l'accès au dépôt de Carburant, comme à Fos-sur-Mer. Il s'agit du cinquième jour de grève, qui se poursuit notamment à la raffinerie de Donges, en Loire-Atlantique.
Vidéos A la une
Les camions citernes ont commencé le réapprovisionnement en carburants des pompes en Ile-de-France. Mais selon l'Union française des industries pétrolières, l'Ile-de-France n'est pas menacée de pénurie totale, les dépôts de carburants de la région sont à des niveaux normaux. "La situation devrait être réglée dans la journée", toujours selon l'Union française des industries pétrolières.
Vidéos Argent/Bourse
Fabien Prive Saint-Lanne, secrétaire CGT de la raffinerie de Donges, réagit suite aux blocages des raffineries, notamment celle de Donges (Loire-Atlantique). Une décision d'arrêt total du travail a été prise, notamment pour protester contre la loi-Travail. Une entrée dans un "mouvement dit "dur".
Vidéos Argent/Bourse
Marc Lambert, de Sud solidaires, et Jean-Paul Delescaut, Union CGT Valenciennes, se montrent déterminés à poursuivre le mouvement de blocage des raffineries, et ce jusqu'à ce qu'ils obtiennent des résultats. Ils protestent surtout contre l'attitude de Manuel Valls.
Vidéos A la une
Alors que les manifestations autour de la loi-Travail s'essoufflent un peu partout en France, un bras de fer est en train de voir le jour entre les syndicats et le gouvernement, analyse Renaud Pila journaliste politique à LCI et MYTF1News. La CGT des transports et pétrole, notamment, ont décidé de bloquer les raffineries afin d'essayer d'étendre le mouvement et basculer vers une grève générale.
Vidéos Argent/Bourse
Depuis lundi matin, les dépôts pétroliers de Fos-sur-Mer sont totalement bloqués et un piquet de grève a été installé par plus de 500 grévistes. Des étudiants sont même venus les soutenir, alors qu'aucun camion n'a pu repartir avec la moindre goutte d'essence.
Vidéos Argent/Bourse
La pénurie de carburant touche depuis lundi matin les stations service même à Paris. Comme dans le XVe arrondissement, les cuves sont vides puisque les gens sont venus se réapprovisionner durant tout le week-end. Les gérants ne savent pas quand ils seront livrés de nouveau.
Vidéos Auto
OEIL DU WEB. Face à la pénurie de carburant, les internautes se mobilisent pour informer sur l'état des stations-service françaises. Ainsi, des applications et cartes détaillées en ligne indiquent les stations-service fermées afin de gagner du temps et de pouvoir faire le plein rapidement.
Vidéos Argent/Bourse
Après la Bretagne et la Loire-Atlantique, la région parisienne est également touchée par le début de pénurie de carburant. Sur les 11.000 stations-service en France, près de 800 seraient en rupture totale de carburant, 700 en rupture partielle. Néanmoins, les dépôts de carburants, dont 10 étaient bloqués par les manifestants, sont peu à peu débloqués et le ravitaillement des stations-service devrait reprendre ce lundi.
Vidéos A la une
"Je demande à chacun de ne pas être dans une position alarmiste, qui vise au fond à faire peur. Nous maîtrisons pleinement la situation. (...) Je le dis encore aux Français, il n'y aura pas de pénurie." C'est ce qu'a déclaré le Premier ministre ce dimanche à propos des blocages de raffineries et de dépôts de carburants, alors qu'il est en ce moment en visite en Israël.

Pages

Publicité