Vidéos à la une
Les propos des manifestants à Brest qui sont en faveur du blocage des dépôts pétroliers comme moyen efficace pour contre la loi El Khomri.
Vidéos à la une
Après plusieurs jours de pénurie de carburant, les prix à la pompe ont augmenté. Une hausse qui est surtout due à l'augmentation des prix du pétrole, explique sur RMC Lionel Maugain, journaliste à 60 millions de consommateurs. Le magazine prévoit toutefois de publier la liste des stations service qui ont profité de la pénurie pour gonfler les prix. Bourdin Direct est une émission d'information dans laquelle interviennent en direct les acteurs de l'actualité.
Vidéos à la une
Sites webs/blogs, copiez cette vidéo avec le bouton "Intégrer" ! Si vous voulez télécharger, allez sur http://myreplay.tv/v/hXYEqXgv . À Vendrennes, la pénurie de carburant inquiète considérablement les transporteurs qui tentent de trouver des solutions pour continuer leur activité. Plus sur http://wizdeo.com/s/tvvendee . Pour exploitation TV, droits réservés, nous contacter sur http://wizdeo.com/s/banqueimages
Vidéos à la une
Selon le secrétaire d'Etat aux Transports Alain Vidalies, la quasi-totalité des blocages des dépôts pétroliers ont été levés par les forces de l'ordre ce vendredi. Seul celui de Gargenville, dans les Yvelines, est encore d'actualité. Pour faciliter les réapprovisionnements, les camions-citerne pourront exceptionnellement circuler ce week-end. La situation aux terminaux pétroliers du Havre, qui alimentent notamment les aéroports parisiens, reste en revanche compliquée. Le mouvement de grève a été reconduit pour 72 heures, mais des pompages limités permettront tout de même d'assurer l'alimentation d'Orly et de Roissy-Charles-de-Gaulle.
Vidéos à la une
Sites webs/blogs, copiez cette vidéo avec le bouton "Intégrer" ! Si vous voulez télécharger, allez sur http://myreplay.tv/v/2EyTl8xa . Vincent Niquet, secrétaire général de la préfecture de Vendée, fait le point sur la pénurie de carburant dans le département. Plus sur http://wizdeo.com/s/tvvendee . Pour exploitation TV, droits réservés, nous contacter sur http://wizdeo.com/s/banqueimages
Vidéos à la une
À Brest, les syndicats ont continué le blocage des dépôts pétroliers pour contester le projet loi travail, la loi El Khomri.
Vidéos à la une
Sites webs/blogs, copiez cette vidéo avec le bouton "Intégrer" ! Si vous voulez télécharger, allez sur http://myreplay.tv/v/xH28g6a5 . Direction La Rochelle pour recueillir les réactions des automobilistes face à la pénurie de carburant qui entraîne une longue file d'attente devant les stations-service. Plus sur http://wizdeo.com/s/tvvendee . Pour exploitation TV, droits réservés, nous contacter sur http://wizdeo.com/s/banqueimages
Vidéos à la une
Face au manque d'essence à la pompe, de nombreux Français contraints de limiter leurs déplacements ont laissé tomber leurs idées de départ en week-end. En conséquence, les professionnels du tourisme ont observé une forte baisse de fréquentation et beaucoup d'annulations. A Trouville, certains hôtels ont même enregistré jusqu'à 90% de désistements. Pour l'Union des commerçants et des artisans, les grèves et les violences observées lors des manifestations influent aussi sur l'image auprès des visiteurs étrangers.
Vidéos Auto
Des stations-essence en rade de carburant, des raffineries bloquées, le mouvement social contre la loi travail a largement perturbé le trafic ces derniers jours. Mais les pénuries d'essence font le bonheur de certaines entreprises. L'activité du service Autolib à Paris a ainsi bondi de 50% depuis le début de la crise.
Vidéos Auto
Six des huit raffineries françaises sont toujours à l'arrêt ou fonctionnent au ralenti. Pour autant, la situation s'améliore car les camions-citerne réapprovisionnent les stations-services en entamant les stocks stratégiques. D'autre part, le pic de surconsommation dû à la psychose est terminé. Les professionnels sont donc relativement optimistes pour ce week-end.
Vidéos à la une
Valérie Pécresse estime que "le service minimum ne suffit pas". Invitée de Laurent Neumann sur BFMTV ce jeudi, la présidente LR de la région Île-de-France s'est dit favorable à une loi prévoyant "le service maximum aux heures de pointe quand on fait grève" afin "d'empêcher que quelques entreprises puissent prendre en otage l'ensemble de l'économie française".
Vidéos à la une
L'ancien ministre de l'Economie Eric Woerth, invité ce mercredi de BFM Story sur BFMTV, a considéré que la CGT "n'a pas de raisons d'emmerder tout le monde" en bloquant les raffineries et les dépôts de carburant. Selon le député de l'Oise, le syndicat au fonctionnement "archéo-stalinien" "le fait pour de très mauvaises raisons, qui lui sont internes". Enfin, Eric Woerth a estimé que le gouvernement ne devait pas reculer sur cette loi "parce qu'on ferait reculer la démocratie".
Vidéos à la une
Manuel Valls était très attendu ce mercredi pour les questions au gouvernement qu'il avait séchées la veille pour cause de déplacement au Proche-Orient. Le Premier ministre a voulu expliquer pourquoi il fallait lever les blocages des sites pétroliers, dépôts et ports mais sa langue a fourché. "Nous considérons que les Français doivent pouvoir s'apprivoiser", a-t-il lancé avant de se reprendre immédiatement et dire: "s'approvisionner"; ce qui a fait ricaner quelques députés attentifs.
Vidéos Argent/Bourse
Le bras de fer entre l'exécutif et la CGT se durcit. Le gouvernement vient de confirmer le recours aux réserves stratégiques de carburants, cela depuis deux jours. Selon Philippe Chalmin, 40 ans après le premier choc pétrolier, la France a diminué considérablement sa dépendance au pétrole dans de nombreux secteurs, sauf dans le transport. En bloquant les raffineries et les dépôts pétroliers, la CGT attaque le dernier endroit qui peut nuire à la France. Combien de temps l'Hexagone peut-elle tenir ainsi ? Cette situation aura-t-elle un impact sur la croissance économique ? - Avec: Philippe Chalmin, président fondateur de l'Institut Cyclope. - 12h l'heure H, du mercredi 25 mai 2016, présenté par Hedwige Chevrillon et Guillaume Paul, sur BFM Business.
Vidéos à la une
Le secrétaire d'Etat aux Transports, Alain Vidalies, s'est voulu rassurant ce mercredi au sujet de la pénurie de carburant. "Nous avons débloqué 11 dépôts depuis la crise", a-t-il indiqué. "Nous avons utilisé l'équivalent de toujours jours disponibles" sur 115.
Vidéos à la une
Les taxis conventionnés pour le transport de malade ne sont pas considérés comme transport prioritaire en Seine-Maritime ce qui pose des problèmes au vue de la pénurie d'essence dans les stations-services. La conséquence directe pour eux c'est une perte de temps au stations-services. Ces taxis ne comprennent pas pourquoi ils sont mis à l'écart du dispositif d'urgence alors qu'ils transportent des malades qui doivent pour certains faire des dialyses ou de la chimio-therapie. Ils leur arrivent aussi de faire du transport d'organe.
Vidéos à la une
Invité ce mercredi de Jean-Jacques Bourdin sur RMC, Francis Duseux, président de l'UFIP (Union française des industries pétrolières) a admis que les stocks de réserves stratégiques avaient été entamés depuis deux jours alors que la pénurie de carburant s'amplifie. "Chaque jour, on ponctionne l'équivalent d'un jour de consommation", a indiqué Francis Duseux. "Donc, au pire, si la situation restait très tendue, on ferait ça pendant trois mois", a ajouté le président de l'UFIP, précisant que tout est fait "sous l'entier contrôle de l'État".
Vidéos à la une
Près d'une station-service sur trois est en rupture totale ou partielle de carburant en France. A Paris, l'attente est longue pour faire le plein. Dans certaines stations-services, des carburants sont déjà en rupture de stock. La faute à la consommation qui a explosé ces derniers jours. L'anticipation de certains automobilistes a accéléré la pénurie.
Vidéos à la une
Près d'une station-service sur trois est en rupture totale ou partielle de carburant en France. En zone rurale, où la voiture est souvent indispensable, les habitudes de travail changent. Les automobilistes éprouvent d'importantes difficultés à se réapprovisionner. Et pour le faire, il faut bien souvent parcourir des dizaines de kilomètres et ainsi prendre le risque de gâcher la précieuse ressource.
Vidéos à la une
Raquel Garrido, la cofondatrice du Parti de Gauche invitée ce mardi de BFMTV, a assuré que "les minoritaires qui bloquent le pays tout entier" ne sont pas les membres de la CGT, mais François Hollande et Manuel Valls. "Normalement, la démocratie est le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple. Aujourd'hui vous avez une petite bande du Parti socialiste qui gouverne pour l'oligarchie, par l'oligarchie", a-t-elle déclaré. Selon elle, "il y a quelque chose de plus grave" que la pénurie de carburant, "c'est la pénurie de démocratie".
Vidéos à la une
A l'Assemblée nationale, la droite vient au secours du gouvernement face aux grèves empêchant les ravitaillements pétroliers des stations-service. Elle apprécie particulièrement l'intervention des forces de l'ordre pour dégager les accès aux raffineries et aux dépôts de carburant. Mais de nombreux députés de tout bord jugent plus sévèrement le gouvernement, qu'ils considèrent comme le responsable de la situation actuelle. Les députés frondeurs du PS, les écologistes et ceux du Front de Gauche ont déjà promis de faire passer une motion de censure en seconde lecture.
Publicité