Vidéos A la une
La Cour permanente d'arbitrage (CPA), qui siège à La Haye, a estimé mardi que la Chine n'avait pas, historiquement, de raison valable de revendiquer les eaux de la mer de Chine méridionale.
Vidéos Argent/Bourse
La Cour Permanente d'Arbitrage de La Haye vient de trancher. Elle estime que les revendications territoriales de Pékin en mer de Chine ne repose sur aucune base légale. Quel impact peut avoir ce verdict dans les tensions qui opposent la Chine avec une partie des pays d'Asie du Sud Est ?
Vidéos A la une
La croissance chinoise est attendue au plus bas en sept ans au deuxième trimestre. Les économistes l'anticipent à 6,6% contre 6,7 % au trimestre précédent. Les données seront publiées vendredi. L'investissement privé a connu sa plus faible expansion de l'année en mai. La production industrielle a stagné sur la période. Et si un rebond a été constaté dans le secteur des services, les économistes s'attendent à une décélération de l'activité dans les services financiers au deuxième semestre, alors que la volatilité sur les places chinoises fait fuir les investisseurs. Les analystes s'attendent à ce que Pékin et sa banque centrale adoptent davantage de mesures pour soutenir l'économie, notamment pour amortir les conséquences du Brexit. Cela pourrait entraîner un nouveau plongeon du yuan. La devise chinoise a récemment touché un plus bas en 5 ans et demi, alimentant la nervosité des investisseurs.
Vidéos Auto
À l'occasion du salon de l'automobile, le constructeur chinois Chagan partenaire de Ford en Chine, a réussi l'exploit de faire rouler une voiture autonome sur près de 2000 km de Chongqin à Pékin.
Vidéos A la une
A l'occasion du salon de l'automobile, LeEco a présenté ce vendredi à Pékin, LeSee la nouvelle voiture autonome 100% électrique et destinée à être gratuite. Ce modèle hyper futuriste, se connecte à partir d'un smartphone. La voiture réagit alors, à la moindre demande du propriétaire comme se garer toute seule ou même, venir jusqu'à son propriétaire.
Diaporamas auto
Le constructeur automobile Citroën vient de dévoiler les photos officielles de sa nouvelle C6, à l’occasion du Salon automobile de Pékin. Petit tour du véhicule. 
Vidéos A la une
Grosse affluence au salon automobile de Pékin, il faut dire que la Chine reste le premier marché automobile mondial avec 24 millions de véhicules neufs vendus l'an dernier; un eldorado pour les constructeurs étrangers qui pour exister doivent s'allier avec des groupes locaux et faire face à la montée en puissance des marques chinoises. Malgré le ralentissement de l'économie, les voitures particulières ont particulièrement bien résisté. Les ventes de SUV, très prisés du public chinois, explosent avec un envol de plus de 50% au premier trimestre 2016. Automobile chinois : décryptage d'un marché atypique mais incontournable>https://t.co/EjbwkRueeI par NabilBourassi pic.twitter.com/9CYZw6PSKu- LaTribune (LaTribune) April 25, 2016 'Le salon de l'auto de Pékin se concentre sur deux aspects souligne Yale Zhang journaliste spécialisée : les carburants de remplacement et la connectivité ou la voiture intelligente. En même temps, chaque constructeur automobile tente de lancer plus de SUV.' Incapables de se distinguer sur le créneau des berlines, les constructeurs chinois, dont Great Wall, Changan ou Wuling, ont su s'imposer dans les SUV: en mars, sur les 10 marques les plus vendues en Chine, six étaient chinoises. Le potentiel est toujours là : les prévisions tablent sur un marché à 25,8 millions de voitures particulières vendues en 2016, contre 24,4 millions l'an dernier. Et la tendance devrait se poursuivre pour quelques années encore. avec AFP
Actualités
Le groupe chinois Hurun a dévoilé il y a quelques jours le classement des villes qui comptaient en 2015 le plus de milliardaires. En voici les 10 premières.  
Vidéos A la une
La Chine a mis en place la Banque asiatique d'investissement dans les infrastructures (AIIB) pour concurrencer sa rivale américaine, la Banque mondiale. L'AIIB a été inaugurée à Pékin ce samedi, en présence du Président chinois XI Jingping et des représentants des pays partenaires. La Chine a souscrit plus de trente milliards de dollars au capital de l'organisme, destiné à financer les infrastructures. Une trentaine de pays ont rejoint l'organisme bancaire, notamment l'Australie, le Royaume-Uni, l'Allemagne, l'Inde ou encore la Russie. La banque d'investissement devrait prêter dix à quinze milliards de dollars par an au cours des six prochaines années, et devrait démarrer des opérations au deuxième semestre 2016.
Vidéos A la une
Le regard de Pierre Henri de Menthon, directeur adjoint de la rédaction de Challenges. - 18h l'heure H, du jeudi 14 janvier 2016, présenté par Hedwige Chevrillon et Guillaume Paul, sur BFM Business.
Vidéos A la une
Ce lundi, les cotations ont été interrompues avant la clôture, car les Bourses de Shanghai et Shenzhen ont perdu près de 7%. La Chine inquiète plus que jamais les investisseurs avec les mauvais chiffres de sa production manufacturière, et l'expiration prochaine des mesures prises par les autorités pour enrayer la chute des marchés. Parallèlement, Xi Jinping remodèle l'armée et construit son deuxième porte-avions à Dalian, dans la province du Liaoning. Alors, la Chine va-t-elle nous plomber 2016 ? - Avec: Jean-François Di Meglio, président de l'Asia Centre, Pierre Sabatier, président de Prime View. Jincheng Ni, président de l'association des ingénieurs chinois en France. Et Sabrina Quagliozzi, correspondante BFM Business au Nasdaq (New York). - Les Décodeurs de l'éco, du lundi 4 janvier 2016, présenté par Fabrice Lundy, sur BFM Business.
Vidéos A la une
Alors que Pékin s'est à nouveau réveillé sous un épais nuage de pollution, des entreprises chinoises concentrent leurs efforts pour offrir à leurs salariés un air sain à l'intérieur des bureaux. Vendredi, la concentration de particules de 2,5 microns de d
Vidéos A la une
Jeudi, en ce jour de Noël, un nouvel épisode de pollution paralyse la ville de Pékin, en Chine. L'alerte rouge n'a pas été déclenchée mais une forte odeur de charbon embaume l'air pékinois.
Vidéos A la une
En Chine, les premières messes se sont tenues jeudi. À Pékin, des centaines de fidèles catholiques étaient rassemblés dans les cathédrales. Ils étaient même tellement nombreux que certains ont du rester dehors, faute de places sur les bancs.
Vidéos A la une
De plus en plus de grandes villes sont touchées par des épisodes de pollution de l'air. Louis Bodin, météorologue à TF1, explique comment se forme un nuage de particules fines. Le premier facteur est le vent. En son absence, la pollution stagne et s'accumule au-dessus de nos têtes.
Vidéos A la une
Pour la deuxième fois en 10 jours, l'alerte rouge à la pollution a été déclenchée à Pékin. Le niveau de particules fines y est dix fois supérieurs au plafond maximal recommandé par l'OMS. Un problème qui se répète à Téhéran, où malgré les restrictions imposées les habitants frisent l'overdose. Les industries polluantes et le charbon sont mise en cause.
Vidéos A la une
En Chine, Pékin a été à nouveau placée en alerte rouge à la pollution et ce jusqu'à mardi prochain. Un dispositif qui implique des restrictions de circulation. Pourtant ce samedi matin, l'épais nuage de brouillard ne s'est pas installé sur la capitale. Les habitants sont perturbés.
Vidéos A la une
PÉKIN - 19 déc 2015 - Pékin s'est de nouveau réveillée sous un épais brouillard de pollution. Pour la seconde fois en quinze jours, l'alerte rouge a été déclenchée dans la capitale chinoise, synonyme d'un niveau de smog maximal ... et de nombreuses restrictions: circulation alternée pour les automobilistes, arrêt des usines ou encore fermeture des écoles au moins jusqu'à mardi matin. En cause : les microparticules toxiques présentes dans l'air. Leur concentration dépasse très largement le plafond recommandé par l'OMS. Critiqué pour son manque de réactivité, le régime de Pékin avait le 7 décembre déclenché pour la première fois une alerte rouge. Décision qui avait provoqué une ruée sur les masques parmi les habitants.
Vidéos A la une
Pékin a instauré depuis dimanche son niveau d'alerte pollution le plus élevé cette année et appelé les habitants à rester chez eux en raison d'une forte brume polluée qui continuait de couvrir de larges pans du nord de la Chine.
Vidéos A la une
On se demande pour encore combien d'heures (ou de jours) ces travailleurs resteront coincés dans la métropole chinoise.
Vidéos A la une
Le président chinois Xi Jinping a salué jeudi la victoire de 1945 contre le Japon, qui a permis de "rétablir la Chine comme un grand pays dans le monde", en donnant le coup d'envoi d'un imposant défilé militaire, démonstration de force du régime.
Vidéos A la une
Depuis 1953, 76 médaillés olympiques et plus de 150 champions du monde ont été formés par l'université des sports de Pékin. Ici, les détections se font très tôt, à l'âge de cinq ans seulement. À un an des jeux olympiques de Rio, pas de vacances pour les athlètes. Ils s'entraînent 10 heures par jour, sans relâche. De plus en plus entraîneurs français recrutés.
Vidéos A la une
Renaud Lavillenie va tenter de décrocher ce lundi après-midi à Pékin le titre de champion du monde de saut à la perche, le seul qui manque à son incroyable palmarès. Bourdin Direct est une émission d'information dans laquelle interviennent en direct les acteurs de l'actualité.
Vidéos A la une
Attente insoutenable, émotion à son comble...Ce mercredi, les familles des victimes, pour la plupart chinoises, se sont bousculées aux guichets de la Malaysia Airlines, à Pékin, en quête de réponses et davantage de transparence dans les investigations en cours.
Vidéos A la une
L’une des dix musiques officielles sélectionnées par le comité d'organisation chinois des Jeux olympiques d’hiver de 2022 fait actuellement polémique. En effet, la chanson "The Snow and Ice Dance" comporte de troublantes similitudes avec la célèbre chanson du film d’animation La Reine des neiges "Let It Go" ("Libérée, délivrée" en version française). Contactés par le quotidien américain Le New York Times, le comité d'organisation et Disney n'ont pour le moment pas choisi de réagir. Côté internautes, ils n’ont pas manqué de faire part de leur étonnement en découvrant cette chanson. 
Vidéos A la une
C'est un grand pas pour le blason de Pékin, et un pas en arrière pour les défenseurs des droits de l'homme. La capitale chinoise exulte. Elle a remporté l'organisation des Jeux olympiques d'hiver de 2022 après un vote du CIO, le Comité international Olympique ce vendredi à Kuala Lumpur en Malaisie. 'En 120 ans d'histoire des Jeux olympiques, notre pays qui compte plus d'un quart de la population mondiale, a accueilli une seule édition, soulignait le maire de Pékin Wang Anshun. C'est donc, tout à fait nécessaire, significatif et important pour nous d'accueillir les Jeux olympiques d'hiver'. La capitale chinoise a été préférée à la seule autre ville candidate, Almaty, l'ex-capitale du Kazakhstan. Mais de justesse, avec seulement quatre voix de plus. Le vote des 85 membres du CIO a été plus serré que prévu. 'Notre candidature était parfaite, a souligné Andrey Kryukov, le vice-président du comité de candidature d'Almaty. (...) Notre travail est terminé depuis la présentation finale. Ce n'est pas nous qui décidons. La décision a été prise par le CIO. C'est à cela que vous voyez que c'est une compétition : quelqu'un gagne et quelqu'un perd'. Le choix du CIO a plus que déçu des organisations de défense des droits de l'homme. Free Tibet a estimé que 'le message entendu haut et fort à Pékin' est 'que les droits de l'homme et le Tibet comptent pour du beurre'. Avec AFP
Vidéos Insolite
Cette vidéo coquine a enflammé le web chinois. Un couple a filmé et publié sur les réseaux sociaux la vidéo de ses ébats dans une cabine d'essayage du magasin de vêtements Uniqlo à Pékin, dans le quartier de Sanlitun.Cinq...
Vidéos A la une
PÉKIN - 30 JUIN 2015 - Quatre jours de pluies diluviennes ont provoqué des inondations en Chine. Bilan très lourd : 15 morts au moins et 19 disparus dans le centre du pays. Les décès survenus dans quatre provinces et une ville sont attribués à des noyades, des coulées de boue et des maisons effondrées. Des millions de personnes ont été touchées par la pluie et des dizaines de milliers d'entre elles ont été chassées de chez elles. Les pluies abondantes provoquent fréquemment des glissements de terrain et des inondations en Chine, en raison du terrain montagneux et de l'érosion du sol après des années de développement et de construction d'infrastructures.
Vidéos A la une
Vous n'avez jamais vu une tempête de  sable ? Voici les images de celle qui a frappé Pékin ce mercredi 15 avril. La scène est plutôt impressionnante. On y voit le ciel s'assombrir et devenir presque rouge.   
Vidéos A la une
Pékin s'est presque vidé de ses habitants à l'occasion du Nouvel an et des sept jours de congés qui l'accompagnent. Beaucoup d'habitants rejoignent leurs familles en campagnes, donnant ainsi un peu d'oxygène à la capitale très polluée.

Pages

Publicité