International
Le mouvement islamophobe Pegida n'accepte pas les nouveaux emballages Kinder allemands sur lesquels apparaissent des enfants d'origines étrangères. Les internautes ont réagi face à ces propos racistes. 
Vidéos à la une
Arrêté samedi 6 février à Calais lors d'une manifestation hostile aux migrants, le général Piquemal a dénoncé les actes du groupe Pegida. "Je me désolidarise de ce qu'il s'est passé, dans la mesure où je n'en suis pas l'organisateur", a-t-il déclaré. "S'il y a bien quelqu'un qui n'est ni raciste ni xénophobe, c'est bien moi, j'avais 145 nationalités qui servaient la légion", a-t-il ajouté. Le général Piquemal risque un an de prison pour "participation à un attroupement qui ne s'est pas dissous après sommation".
Vidéos à la une
Pegida a organisé samedi des manifestations dans plusieurs villes d'Europe, dont Calais, pour protester contre l'accueil des migrants. Pour en parler Hélène Miard-Delacroix, professeur à la Sorbonne, spécialiste de l'Allemagne, était l'invitée ce lundi de RMC. Bourdin Direct est une émission d'information dans laquelle interviennent en direct les acteurs de l'actualité.
Vidéos à la une
Quelques heurts ont éclaté samedi après-midi à Calais entre les forces de l'ordre et des manifestants réunis à l'initiative du mouvement islamophobe Pegida. Malgré l'interdiction du rassemblement, près de 150 personnes hostiles aux migrants se sont retrouvées pour manifester.
Vidéos à la une
L'afflux de réfugiés aidant, le mouvement islamophobe Pegida reprend des couleurs. Lundi soir, ils étaient entre 7500 et 9000 dans les rues de Dresde, à l'est de l'Allemagne. Et un peu moins d'un an après leur première mobilisation, le message reste inchangé. En ligne de mire des manifestants, la Chancelière Angela Merkel qu'ils accusent d'avoir délibérément ouvert les frontières. Alors que le pays devrait accueillir près d'un million de réfugiés d'ici la fin de l'année, ce discours anti-migratoire, encore minoritaire, traduit néanmoins un basculement progressif de l'opinion allemande sur le sujet.
Vidéos à la une
Des centaines de personnes se sont données rendez-vous dans les rues de Vienne pour rejoindre la marche du mouvement islamophobe Pegida, ces...
Politique
Alors que le clivage gauche-droite reste toujours ancré dans bon nombre de pays européens, la poussée des partis anti-libéraux et de l’extrême droite se fait sentir. Soulevant dans le sillage de la prive de pouvoir de la gauche radicale en Grèce de nombreuses inquiétudes au sein de l’Union Européenne
Vidéos à la une
L'antisémitisme, la haine des juifs, c'est elle qui a précipité des millions d'Européens dans une période sordide de l'Humanité. 70 ans...
Vidéos à la une
La manifestation, organisée contre la marche hebdomadaire du lundi de Pegida, a également eu lieu dans plusieurs autres villes du pays. 22.000...
Vidéos à la une
PARIS - 22 jan 2015 - Ecarté jeudi par Marine Le Pen de la direction de la délégation des députés européens Front natianal, Aymeric Chauprade persiste à s'attaquer vivement à l'islam. "Je dis que les totalistarismes se forment avec une minorité au départ, il y a une minorité de musulmans qui a un projet totalitaire, qui est l'islam radical, cette minorité qui est active peut malheureusement convertir une partie importante d'autres musulmans", a-t-il dit dans l'émission Europe Hebdo sur LCP-Public Sénat. Puis il a lié nazisme et Islam, en alléguant que le chef nazi Heinrich Himmler avait sur sa table de chevet le Mein Kampf d'Adolf Hitler et le Coran. "Des idioties comme cela non merci", lui a rétorqué l'eurodéputée sociale-démocrate allemande Evelyne Gebhardt, "reprenez vos cours d'histoire, je vous en prie". La présidente du Front national a estimé qu'Aymeric Chauprade faisait la promotion de la théorie du choc des civilisations. " Ce n'est pas ma ligne, j'y ai toujours été opposée. On doit justement éviter ce choc de civilisations ", a-t-elle affirmé au Monde pour justifier la mise à l'écart de l'eurodéputé.
Vidéos à la une
Depuis deux mois, nos voisins allemands mutliplient les manifestations. Les premières étaient à l'initiative du PEGIDA, un mouvement d'extrême...
Vidéos à la une
Lutz Bachmann, le chef de file du mouvement islamophobe PEGIDA, a quitté son poste. Suite à la publication d'un 'Hitler-selfie' et d'injures...
International
Le fondateur du mouvement islamophobe Pegida qui agite l'Allemagne n'a pas réussi à sauver sa place après la diffusion d'une photo de lui grimmé en Hitler. Plus de détails.
Vidéos à la une
Angela Merkel, non-solidaire du PEGIDA, a insisté sur l'absolue nécessité de manifester et de s'exprimer dans l'espace public. Elle affirme que...
Vidéos à la une
Parallèlement aux mouvements anti-immigration orchestrés par le PEGIDA, le taux d'agression à caractère islamophobe n'a cessé d'augmenter....
Vidéos à la une
Le mouvement nationaliste PEGIDA ne cesse de gagner en popularité. Tous les lundis, ils marchent dans les villes du pays contre le...
Vidéos à la une
Un mois après le début de leur rassemblement, les militants du groupe anti-islam, Pegida, sont parvenus à rassembler 18 000 personnes dans les...
International
Un mouvement de protestation anti-islam inquiète les autorités en Allemagne. Plus de détails.
Vidéos à la une
Sous l'égide des PEGIDA, patriotes européens contre l'islamisation de l'Occident, le mouvement contestataire nationaliste gonfle à Dresde. Il...
Publicité