Vidéos A la une
Le gouvernement veut soigner sa majorité, à l'approche du vote du projet de loi de finances rectificative. Pour s'assurer du soutien du parti écologiste, Manuel Valls s'est rendu à la réunion du groupe parlementaire, mardi. Les Verts n'ont pas encore décidé s'ils voteraient le collectif budgétaire 2014. L'annonce d'une écotaxe a minima ne va pas dans le sens de Matignon, d'autant que les députés écolos n'excluent pas de s'allier aux "frondeurs" du PS sur certains amendements. Kathia Gilder
Vidéos A la une
Les "péages de transit" pour les poids-lourds de plus de 3,5t doivent remplacer les portiques écotaxe, qui ont déclenché la colère des Bonnets rouges l'année dernière. Mais la mesure rapportera deux fois moins que prévu, car elle ne s'appliquera que sur 4000 km de réseau. La société Ecomouv', déjà dédommagée par l'État après la suppression des portiques écotaxe, récoltera cette nouvelle taxe. Marie Labat avec Charles Villanove et Hugo Leenhardt
Vidéos A la une
Le gouvernement abandonne les portiques écotaxe, mesure qui avait provoqué la colère des Bonnets rouges bretons, et les remplace par les "péages de transit", version édulcorée de l'écotaxe. Les poids lourds de 3,5 tonnes devront s'acquitter de cette nouvelle taxe à partir du 1er janvier 2015. Elle ne s'appliquera que sur 4 000 km de réseau et rapportera donc deux fois moins à l'État que les portiques écotaxe ne l'auraient fait. Les Bonnets rouges, eux, demandent le retrait de cette nouvelle taxe, bien que la Bretagne soit relativement épargnée par la mesure. Marie Labat, Charles Villanove et Hugo Leenhardt
Publicité