Vidéos A la une
Il y a deux mois de ça, on apprenait le départ de Jean-Jacques Goldman des Enfoirés. Le chanteur et meneur de la troupe confiait ne plus avoir "la créativité, les idées, la modernité", pour continuer. Interviewée par RFM, Patricia Kaas est revenue sur ce départ et les raisons qui ont poussé Jean-Jacques Goldman à céder sa place. Selon elle, les polémiques à répétition l'auraient en partie poussé à se retirer. Ces dernières années, le choix des chansons avait été pointé du doigt, comme le titre "Toute la vie", jugé trop réac'. Patricia Kaas évoque également des difficultés de gestion des artistes. "Il y a plus de 40 artistes à gérer, et chacun a son caractère", souligne la chanteuse. Et d'ajouter : "C'est pas genre on donne les chan sons et tout se passe bien, c'est 'Moi j'veux chan ter avec untel, j'veux pas chan ter avec untel, j'veux cette chan son-là, pourquoi lui il a ça'", explique-t-elle, avant de conclure : "Je ne connais pas la vraie raison, mais ça ne m'étonne pas vu à chaque fois le bordel que ça fait". En mai dernier, Jean-Jacques Goldman annonçait son départ des Enfoirés après 30 ans à la tête de la troupe. La relève sera désormais assurée par Lorie, Michaël Youn et Bénabar.
Vidéos A la une
Après s'en être sévèrement pris à plusieurs personnalités politiques, Eddy Mitchell a cette fois-ci vivement critiqué l'une de ses consoeurs. En ligne de mire : Patricia Kaas et sa reprise de la chanson "Le cimetière des Eléphants". Dans Télé Loisirs, le chanteur révèle ne pas vraiment avoir apprécié l'interprétation de son titre par Patricia Kaas. "Elle chante bien d'accord ! Mais on sentait qu'elle ne comprenait pas ce qu'elle chantait", a-t-il confié en toute franchise au magazine. Au-delà de cette reprise, c'est tout le concept qu'Eddy Mitchell n'a pas apprécié. Tout comme pour Renaud ou Goldman, un album de reprises de ses chansons par d'autres artistes était en préparation. Mais le crooner a rapidement dit stop. "J'ai refusé. D'abord, j'avais l'impression d'être mort. Ensuite, je n'étais pas satisfait du résultat", a déclaré Eddy Michell sans détour à Télé Loisirs. Dans le JDD du 13 mars, le chanteur n'avait pas hésité à tacler Nicolas Sarkozy et François Hollande. A propos du chef de l'Etat, il avait déclaré : "Je n'ai rien contre lui personnellement, mais il fait de la peine, ce garçon". Eddy Mitchell n'avait pas été plus tendre avec Nicolas Sarkozy : "Il se rattrape aux branches et il n'y arrive pas. Je n'ai pas l'impression qu'il ira au bout de la présidentielle", avait alors déclaré le chanteur.
Publicité