Vidéos A la une
Venu célébrer le Front populaire ce lundi à Montreuil, le ministre de l'Economie Emmanuel Macron a été accueilli de manière plutôt houleuse. La veille pourtant le maire PCF de la ville, Patrice Bessac, avait fait savoir par communiqué qu'il ne recevrait pas le membre d'un gouvernement ayant trahi selon lui les idéaux du Front populaire. Il l'a une nouvelle fois tancé ce mardi sur RMC. Bourdin Direct est une émission d'information dans laquelle interviennent en direct les acteurs de l'actualité.
Vidéos Argent/Bourse
Quelques heures après avoir essuyé des jets d'oeufs de la part d'opposants à la loi Travail lors d'un déplacement à Montreuil, Emmanuel Macron a été brocardé par le maire de la ville, ce lundi sur BFMTV. Patrice Bessac a vertement critiqué le fait que le ministre de l'Economie se soit rendu dans sa commune "pour inaugurer le timbre consacré aux 80 ans du Front populaire". L'élu communiste n'avait pas souhaité recevoir le locataire de Bercy qu'il a accusé de "manipuler les symboles", pour sa communication. "Ce n'est jamais très agréable de recevoir des oeufs, ni des tartes à la crème. Ce n'est pas agréable non plus de se faire traiter d'illettré", s'est-il exclamé en rappelant l'épisode des salariés de Gad que l'ancien banquier d'affaires avait qualifiés avec ces mots.
Publicité