Vidéos A la une
Le pape François est allé à Cuba vendredi pour rencontrer le patriarche russe Kirill. C'est une rencontre historique car depuis le grand schisme des Eglises chrétiennes d'Orient et d'Occident en 1054, jamais un pape n'avait pu s'entretenir avec le chef de la principale Eglise orthodoxe. L'Eglise russe compte 130 millions de fidèles. Le Vatican cherchait depuis des décennies à renouer les liens avec l'Eglise russe au plus haut niveau mais le patriarcat était très réticent. C'est en fait la persécution des chrétiens du Moyen-Orient, où ils ont été victimes, en Irak ou en Syrie, des exactions du groupe Etat islamique qui a rapproché les deux Eglises. La rencontre intéresse aussi beaucoup les diplomates dans la mesure où l'Eglise orthodoxe russe est également très proche du président Vladimir Poutine, dont le rôle en Syrie est crucial.
Publicité