Vidéos A la une
Sur le web, un autre parti grec fait parler de lui ce soir. Le PASOK (Parti Socialiste), n'est plus que l'ombre de lui-même. Sur la façade de son parti à Athènes, une inscription "fermé pour de bon" résume la situation désastreuse du pays. En 10 ans, le parti a chuté de façon vertigineuse, de 45 % à près de 5 %.
Publicité