Vidéos A la une
Les attentats de Paris du 13 novembre ont causé 130 morts et des centaines de blessés. Ceux-ci, leurs proches et les rescapés indemnes, ce qui représente de 3.000 à 4.000 personnes, peuvent se porter partie civile dès le moment de l'instruction de l'enquête. "Cela permet d'avoir accès au dossier et c'est assez précieux quand on a subi un traumatisme, puisque ça donne l'impression d'être acteur de la quête de justice. A terme quand il y aura un procès, ça permettra d'être entendu", a expliqué Cécile Danré, journaliste police-justice à BFMTV.
Vidéos A la une
Nouveau rebondissement dans l’affaire qui oppose Bernard Tapie au Crédit Lyonnais: l’Etat a annoncé qu’il se constituerait partie civile. Cette action a plusieurs objectifs. Thomas Clay, juriste spécialiste de l'arbitrage explique: "dans ce dossier pénal, l'Etat va vraisemblablement trouver des...
Vidéos A la une
Politique Première: Anna Cabana revient, ce mercredi, dans sa chronique politique quotidienne sur le point presse donné par François Hollande mardi. Le président de la République a mis en avant les intérêts de la France et des contribuables dans l'affaire Tapie. L'Etat a décidé de se constituer...
Vidéos A la une
Politique Première: Anna Cabana revient, ce mercredi, dans sa chronique politique quotidienne sur le point presse donné par François Hollande mardi. Le président de la République a mis en avant les intérêts de la France et des contribuables dans l'affaire Tapie. L'Etat a décidé de se constituer...
Publicité