Vidéos A la une
La force du FN vient du fait qu'il n'a jamais été au pouvoir selon Nonna Mayer, politologue spécialiste du Front National. Comme il n'a jamais été à la tête de l'État, les électeurs ne savent pas comment le parti aurait géré les problème auxquels ont fait face la gauche et la droite.
Vidéos A la une
Rama Yade était l'invitée de BFMTV vendredi, l'occasion pour elle de s'exprimer sur son exclusion du Parti radical. L'ancienne secrétaire d'État de Nicolas Sarkozy a estimé que les reproches qui lui sont faits par son parti ne sont pas justifiés. Pour elle, son exclusion est due à la plainte qu'elle a déposée à l'encontre de Laurent Hénart, le Présidence du Parti radical. Rama Yade l'a accusé d'avoir organisé une fraude lors de son élection en juin 2014. Elle affirme que la procédure d'exclusion aurait pu s'arrêter si elle avait retiré sa plainte: "il m'a été dit que si la procédure s'arrêterait, si je retirais ma plainte en justice".
Politique
L’ancien secrétaire d’Etat de Nicolas Sarkozy vient de se faire virer de sa formation politique, et du même coup de l’UDI. 
Vidéos A la une
A droite comme à gauche, les politiques se sont emparés du dossier concernant la crise migratoire que traverse l'Union européenne. Tour d'horizon.
Vidéos A la une
Présente à Athènes pour assister à la victoire de Syriza lors des législatives en Grèce, Raquel Garrido, porte parole Parti de gauche s'est réjouie des premiers chiffres donnant le parti Syriza largement vainqueur. Elle estime qu'il y aura un avant et un après et espère que les partis de gauche français pourront surfer sur cette vague venue de Grèce.
Vidéos A la une
La Fête de l'humanité se déroule tout le week-end du 13 septembre à La Courneuve. Elle se déroule cette année dans un climat tout particulier. Les déçus et contestataires du gouvernement s'y retrouvent. A noter également la présence de l'ancien trader Jérôme Kerviel, invité de Jean Luc Mélenchon.
Politique
Hier, c'est Laurent Hénart qui est sorti vainqueur du duel qui l'opposait à Rama Yade pour la présidence du parti Radical. De son côté, l'ancienne secrétaire d'État de Nicolas Sarkozy dénonce de "graves irrégularités".
Politique
Selon Le Canard Enchaîné, des soupçons de fraudes planeraient sur l’élection du futur président du Parti radical, laquelle aura lieu le 22 juin prochain. Et les deux têtes d’affiche de la formation centriste, Rama Yade et Laurent Hénard, se renvoient les attaques coup pour coup.
Vidéos A la une
Rama Yade, invitée de Jean-Jacques Bourdin sur RMC et BFMTV, mardi, a abordé la question de la réforme territoriale et du découpage de la France en 14 régions. Selon la candidate à la présidence du Parti Radical, un référendum pour ces questions serait superflu. "Il exaspère tellement les Français qu'ils diront non à tout ce qu'il propose. Mais François Hollande doit avoir du courage. Dans une période de crise, il est le seul recours possible", a-t-elle déclaré.
Vidéos A la une
"On en fera une fournée", c'est ce qu'a déclaré Jean-Marie Le Pen, ex-président du Front national, à propos de l'artiste Patrick Bruel. "Est-ce qu'il y aurait la famille Le Pen, et puis le petit peuple Front national qui, lui, peut subir les exclusions et pas monsieur Le Pen ? Il n'y a pas d'intouchable. Donc si elle était sincère dans cette posture républicaine qu'elle affiche, elle devrait exclure son père", a déclaré Rama Yade, mardi, sur RMC et BFMTV chez Jean-Jacques Bourdin.
Vidéos A la une
Rama Yade s'est exprimée, mardi, sur le fiasco de Knysna. En 2010, lors de la Coupe du Monde en Afrique du Sud, les joueurs de l'équipe de France avaient traversé une crise, marquée par de vives polémiques. "Pourquoi on ressasse? La Coupe du Monde 2014, c'est une nouvelle ère, une nouvelle génération. Ces garçons font plaisir à voir", a déclaré l'ex-ministre des Sports, invitée de Jean-Jacques Bourdin sur RMC et BFMTV, mardi.
Vidéos A la une
Rama Yade, ex-ministre des Sports, avait déclaré le mois dernier qu'elle aurait souhaité être invitée par la Fédération française de football pour assister à la Coupe du Monde au Brésil. Invitée de Jean-Jacques Bourdin, mardi sur RMC et BFMTV, elle a déclaré que c'était de "l'ironie", un simple "troll en Internet, on prend une phrase ironique, on la prend au premier degré et on la partage sur les réseaux sociaux".
Politique
Alors que Jean-Louis Borloo a décidé de se retirer de la vie politique au début du mois, Rama Yade, sa protégée, a annoncé mardi qu’elle était candidate à la présidence du Parti radical, une composante essentielle de l’UDI. L’ancienne ministre n’aurait cependant aucune intention de succéder à Jean-Louis Borloo à la tête de cette formation globale.
Vidéos A la une
A 63 ans, Jean-Louis Borloo quitte la vie politique française en raison de graves problèmes de santé. Plusieurs fois ministres, chef de parti, député, il ne sera finalement jamais allé au bout...
Publicité