Politique
Devant le cameraman du "Petit Journal" agressé lors du défilé du Front national, Marine Le Pen a annoncé que son parti se porterait partie civile en cas de procès.
Publicité