Vidéos A la une
La section antiterroriste du parquet de Paris a ouvert, ce lundi, une enquête pour "tentative d'assassinat" et "apologie du terrorisme" à la suite del'agression d'un enseignant juif par un adolescent à Marseille. L'agresseur, un jeune turc d'origine kurde de 15 ans inconnu de la justice, dit avoir agi "au nom d'Allah et de l'Etat islamique". Il assure s'être radicalisé seul sur internet et a justifié son acte par sa haine des juifs.
Vidéos A la une
"Dans cette situation exceptionnelle, si on veut que je revienne faire de l'antiterrorisme, je reviendrai faire de l'antiterrorisme", a déclaré Marc Trévidic, ex-magistrat du pole antiterroriste du parquet de Paris, ce dimanche sur BFMTV.
Vidéos A la une
Le Parquet de Paris a demandé le renvoi devant un tribunal de deux lycéens toulousains partis faire le jihad en Syrie. Ce serait la première fois qu'un tribunal pour enfants aurait à juger de mineurs de retour des zones de combat en Syrie. Les deux lycéens avaient réussi à rejoindre la Syrie en janvier 2014, avant de rentrer en France deux semaines plus tard.
Vidéos A la une
Le Parquet de Paris fait appel de la relaxe prononcée ce matin par le tribunal correctionnel à l'encontre de neuf Femen. Elles étaient poursuivies pour avoir dégradé une cloche de Notre-Dame de Paris en février 2013. Trois surveillants de la cathédrale ont eux été condamnés à des amendes avec sursis pour des violences commises sur trois des jeunes femmes.
Publicité