Société
Le colis suspect découvert mercredi dans un train reliant Paris à Venise (Italie) ne contenait pas d’explosif mais du GHB. Interdite en France, cette drogue de synthèse est communément appelée la "drogue du violeur".
Publicité