Société
Un réfugié afghan est activement recherché à Paris depuis mardi soir. Il prévoirait un "attentat imminent" sur Paris Plages. 
Vidéos A la une
Anis Bahri et Reda Kriket, suspectés de préparer un attentat terroriste sur le sol français, sont tous deux connus de la justice. Le premier, arrêté le 27 mars 2016 à Rotterdam, avait déjà été condamné, notamment "à 5 ans d'emprisonnement pour vol avec violence en 2006" a précisé François Molins, procureur de la République de Paris. Le second, pour "vol et recel" et le 29 juillet 2015 "a dix ans d'emprisonnement en Belgique dans un dossier de filière vers la Syrie".
Vidéos A la une
"L'atmosphère est particulière, les spectateurs rencontrés, parlent d'un mélange entre l'anxiété, et l'envie de terminer ce concert", a expliqué notre correspondant à l'Olympia, Cyril Adriaens-Allemand. "Plusieurs familles de victimes sont également sur place, et les contrôles sont importants", a-t-il précisé. Trois mois après les attentats du 13 novembre, le groupe Eagles of Death Metal rejoue ce mardi soir, à l'Olympia. De nombreux rescapés du Bataclan y sont attendus.
Vidéos A la une
Le lancement de "Tel Aviv sur Seine" s'est déroulé en toute sérénité malgré un gros dispositif de sécurité. En parallèle, des militants et membres d'associations dénoncent "une action de propagande de la part d'Hidalgo" rapporte Camila Campusano, envoyée spéciale de LCI.
Vidéos A la une
La mairie de Paris a confirmé que Tel Aviv sur Seine aura bien lieu jeudi et que le programme restera inchangé, mais elle a prévu un dispositif de sécurité renforcée avec environ 500 policiers et gendarmes mobilisés. Pour l'opposition, la maire Anne Hidalgo doit interrompre ses vacances. "Ce que je constate surtout, c'est que lorsqu'Anne Hidalgo est absente quelques jours de Paris, manifestement elle manque beaucoup à l'opposition", ironise Bruno Julliard, premier adjoint à la mairie de Paris.
Vidéos A la une
Alors que la polémique autour de l'animation "Tel Aviv sur Seine", organisé ce jeudi dans le cadre de Paris Plage fait toujours rage, Anne Hidalgo, la maire de Paris se défend dans une tribune sur le site Le Monde.
Vidéos A la une
Du beach-volley, du taï-chi, de la pétanque ou juste un transat les pieds sur du sable chaud, la carte postale des vacances, commence samedi à Paris plage. Les pelleteuses s'activent depuis plusieurs jours déjà sur les bords de Seine.
Publicité