Vidéos A la une
Quelques heures après que le préfet de police de Paris, Bernard Boucault, a affirmé sur BFMTV que l'évacuation des migrants à Paris s'était faite sans violences ce lundi, l'ancien porte-parole du Nouveau parti anticapitaliste (NPA) Olivier Besancenot était invité sur notre plateau. Selon lui, si les militants et les migrants n'avaient pas fait part d'un "grand calme", la situation aurait pu dégénérer.
Publicité