Société
Suite à un vote au Conseil de Paris, les parcmètres passeront dans la sphère du privé le 1er janvier 2008. Certains élus craignent un "matraquage" des automobilistes.
Publicité