Vidéos à la une
BETAR ILLIT (Cisjordanie) - 8 nov 2015 - Une femme palestinienne de 22 ans a attaqué dimanche un garde israélien qui contrôlait l'accès à une colonie juive en Cisjordanie. L'homme a été légèrement blessé. Il a tiré à de nombreuses reprises sur son assaillante, Elle a été laissée sur le trottoir avant que les pompiers vérifient qu'elle ne portait pas de ceinture d'explosifs. Elle a été transportée à l'hôpital dans un état critique. Sur la vidéo, on peut voir la femme parler avec le gardien puis soudainement tirer un grand couteau de son sac. Depuis le 1er octobre, 11 Israéliens ont été tués dans une vague d'attaques au couteau commises par des Palestiniens, qui y laissent généralement leur vie. Au total, 72 Palestiniens ont péri. https://video-fra3-1.xx.fbcdn.net/hvideo-xfp1/v/t42.1790-2/12231875_9183... Ce sont les médias haredi qui ont d'abord rapporté l'information, la population de Beitar Illit étant principalement haredie. Les médecins du service d'urgence d'Ichud Hatzalah ont pris en charge le garde blessé. Video from the scene of the Beitar Illit stabbing. (Credit: @Mdais) pic.twitter.com/E589SssAyZ - Judah Ari Gross (@JudahAriGross) November 8, 2015 Les forces de Tsahal et de la police étaient également sur les lieux. L'attaque a suivi moins de deux heures après une attaque palestinienne à la voiture bélier dans le nord de la Cisjordanie, qui a fait deux Israéliens grièvement ble
Vidéos à la une
Dans la bande de Gaza, étroite enclave côtière déjà ravagée par trois guerres et qui étouffe depuis neuf ans sous le blocus israélien, le désespoir est à son comble: la moitié des jeunes cherchent à s'exiler, les suicides sont en hausse, le chômage -l'un des plus forts taux au monde à 45%- n'a jamais été si haut et les perspectives d'avenir si lointaines.
Vidéos à la une
Des échauffourées ont éclaté entre la police israélienne et des colons en Cisjordanie occupée. L'altercation s'est produite quand les forces de l'ordre ont pris le contrôle de maisons illégales qui doivent être détruites dans les jours à venir. La Cour suprême avait ordonné le mois dernier la destruction de 24 logements en cours de construction dans cette colonie. Une cinquantaine de jeunes ultra-nationalistes qui s'étaient retranchés dans ces maisons, ont été évacués de force par la police. Le Premier ministre Netanyahou, opposé à la destruction de ces bâtiments, a promis la construction de 300 nouveaux logements.
Vidéos à la une
Si Palestiniens et Israéliens ont déjà connu trois guerres en moins de 6 ans, l'opération 'Bordure protectrice' a été la plus violente et la...
Vidéos à la une
Selon des témoins oculaires, l'agresseur de 23 ans s'est d'abord attaqué au chauffeur du bus, puis aux passagers. 13 personnes ont été...
Vidéos à la une
BETHLEEM - 12 déc 2014 - Vendredi, près de Bethléem, un Palestinien a attaqué à l'acide une famille israélienne avec quatre enfants avant d'être blessé par balle. Le suspect avait été pris en stop par la famille, un couple et leur quatre jeunes filles près d'un poste de contrôle. D'après l'armée israélienne, le suspect a alors jeté de l'acide sur la femme et les filles puis a tenté d'attaquer le père avec un tournevis. Il a ensuite pris la fuite avant qu'un passant ne stoppe sa course en lui tirant une balle dans la jambe. Les membres de la famille et le suspect n'ont été que très légèrement blessés. Un peu plus tôt, toujours en Cisjordanie, une vingtaine de Palestiniens ont été blessés par balles lors d'affrontement avec les forces israéliennes. Ils manifestaient suite à la mort controversée du ministre palestinien Ziad Abu Ain survenue mercredi. Ces violences s'ajoutent aux tensions qui s'accentuent depuis l'été en Cisjordanie mais également à Jérusalem-Est.
Vidéos à la une
Une synagogue d'un quartier ultra-orthodoxe de Jérusalem-ouest attaquée à l'heure de la prière du matin. 5 morts et plusieurs blessés. L'attaque la plus meurtrière depuis des années et un cran de plus franchi dans un climat de très forte tension entre Palestiniens et Israéliens depuis juillet. C'est un récit de Nicolas De Labareyre et Manuel Pidoux de la Maduère.
Vidéos à la une
JERUSALEM - 19 nov 2014 - Mardi soir, à Jérusalem-Est, l'armée israélienne a détruit la maison du Palestinien qui avait jeté sa voiture contre un arrêt de tramway fin octobre. L'attentat avait fait deux morts. Cette démolition fait suite aux nombreuses violences dont est victime Jérusalem depuis quelques semaines. Mardi matin, la mort de 4 israéliens lors de l'attaque contre une synagogue a Jérusalem-Ouest a ravivé les tensions. Le premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou a déclaré qu'il répondrait "d'une main de fer" aux attaques en ordonnant la destruction des maisons des assaillants. C'est la première mesure punitive de ce type depuis le début des violences. De son coté, Amnesty International redoute "que ces démolitions aggravent" un contexte déjà très explosif à Jérusalem.
Vidéos à la une
Martine Gozlan, journaliste et spécialiste du Moyen-Orient et du Maghreb, a répondu aux questions de Ruth Elkrief sur la situation au Moyen-Orient. Quatre Israéliens ont été tués ce mardi dans l'attaque d'une synagogue à Jérusalem perpétrée par deux Palestiniens, qui ont été abattus par la police, tandis que huit personnes ont été grièvement blessées. Cette attaque, menée "à la hache, au couteau et au pistolet", est la plus meurtrière depuis plusieurs années dans la Ville sainte. Martine Gozlan pense que cet événement a une portée tragique et un impact dévastateur sur l'atmosphère dans la ville.
Vidéos à la une
JERUSALEM - 18 nov 2014 - Au moins quatre Israéliens ont été tués mardi matin dans une synagogue de Jérusalem. L'attaque a eu lieu dans un quartier ultra-orthodoxe de la ville. Les attaquants, deux Palestiniens armés d'une hache et d'un pistolet, ont été abattus par la police sur les lieux même de l'attentat. Une nouvelle éruption de violence qui survient dans un climat extrêmement tendu. La poursuite de la colonisation israélienne dans Jérusalem-Est mais aussi les prières d'extrémistes juifs sur l'esplanade des mosquées exacerbent les tensions. Tandis que des attaques isolées perpétrées en pleine rue par des Palestiniens contre des civils israéliens se multiplient. En dépit des promesses d'apaisement formulées en présence du secrétaire d'État américain John Kerry, aucun signe de dialogue n'émane pour l'instant des responsables des deux camps.
Vidéos à la une
JERUSALEM - 12 nov 2014 - Les tensions sont de plus en plus vives entre Israéliens et Palestiniens. Deux jours après les attaques au couteau qui ont fait deux morts côté israélien, une mosquée a été visée par un incendie dans la nuit de mardi à mercredi. Située dans le village palestinien d'Al-Mughayir, près de Ramallah en Cisjordanie, elle a visiblement été la cible de colons israéliens. Le premier étage du bâtiment a été détruit. Mais l'incendie n'a fait aucune victime. Par ailleurs, les autorités israéliennes ont signalé une attaque au cocktail Molotov contre une ancienne synagogue à Shfaram, ville du nord d'Israël. Les autorités israéliennes ont fermement condamné ces actes qu'elles ont qualifiés de terroristes. Ces derniers jours, les incidents criminels se sont multipliés. Mardi, l'armée israélienne a abattu un Palestinien. La veille, un soldat israélien et une femme avaient été tués lors d'attaques au couteau commises par des Palestiniens, à Tel-Aviv et en Cisjordanie.
Vidéos à la une
SYDNEY - 7 août 2014 - De jeunes écoliers juifs, âgés de 5 à 12 ans, voyageaient dans la banlieue de Sydney lorsque huit adolescents ont fait irruption dans leur bus les harcelant, les menaçant et proférant des insultes racistes comme "Heil Hitler", "Mort aux juifs" et "Libérez la Palestine". Suite à l'incident, qui n'a fait aucun blessé, les autorités ont décidé que des agents de sécurité voyageraient désormais dans les bus desservant les écoles juives. Cinq des huit adolescents soupçonnés d'avoir participé à l'agression ont été arrêtés et auditionnés dans la nuit, avant d'être remis à leur parents.
Vidéos à la une
GAZA - 5 août 2014 - Les soldats de l'armée israélienne ont commencé à quitter la bande de Gaza, après presque un mois de guerre et de combats sur le territoire palestinien. Un porte-parole de Tsahal a annoncé que les troupes allaient se redéployer sur des positions défensives, cîté israélien. Cette décision a pris effet au moment de l'entrée en vigueur de la trêve de 72 heures, négociée entre le Hamas et Israël... Selon l'armée israélienne, ses objectifs sont désormais atteints : à savoir la destruction des tunnels, utilisés par les combattants du Hamas. Pour l'instant, l'accord de cessez-le-feu "ne prévoit que le retour au calme". Reste à savoir si le retrait des troupes israéliennes se poursuivra par la fin des frappes israéliennes et l'arrêt des tirs de roquettes du Hamas.
Vidéos à la une
JERUSALEM - 4 août 2014 - Une attaque spectaculaire a eu lieu lundi à Jérusalem. Un individu a renversé un bus, à l'aide d'une pelleteuse. Un Israélien de 25 ans a été tué et 5 autres personnes blessés. L'auteur de cette attaque a été abattu par la police. Selon les autorités, le conducteur de la pelleteuse a renversé le jeune homme avant de percuter le bus, qui a alors chaviré. Seul le chauffeur de bus se trouvait à bord, il a été légèrement blessé. D'après la police israélienne, l'auteur de l'attaque est un jeune Palestinien, inconnu des services de police.Cet attentat intervient alors que l'armée israélienne mène depuis le 8 juillet une offensive meurtrière sur la bande de Gaza.
Vidéos à la une
NEW DELHI - 1 août 2014 - Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a annoncé vendredi à New Delhi qu'Israël et le Hamas avaient donné leur accord pour un cessez-le-feu de 72 heures dans la bande de Gaza. "Israël pourra continuer ses opérations défensives pour les tunnels derrière ces lignes et les Palestiniens pourront recevoir de la nourriture, une assistance médicale et humanitaire, tout comme ils pourront s'occuper de leurs blessés, enterrer leurs morts et rentrer dans leurs maisons dans des zones sécurisées", a dit John Kerry. "L'Égypte pourra émettre immédiatement des invitations aux deux parties, afin d'engager des négociations sérieuses et ciblées visant s'attaquer aux causes sous-jacentes de ce conflit". Le cessez-le-feu est entré en vigueur à 08h00 locales (05h00 GMT). L'offensive militaire israélienne a commencé le 8 juillet.
Vidéos à la une
GAZA - 30 juillet 2014 - Au moins 20 Palestiniens ont péri mercredi matin dans un bombardement contre une école dans la bande de Gaza. Plusieurs dizaines de personnes avaient trouvé refuge dans les salles de classes. Il s'agissait d'un abri d'une agence de l'ONU, situé dans le camp de Jabaliya. Les obus israéliens ont atteint plusieurs endroits du bâtiment, et le bilan humain n'a cessé de s'alourdir ces dernières heures. Outre les tués, plusieurs dizaines de personnes ont été blessées. Les civils s'étaient rassemblés dans cette école après avoir été avertis par Tsahal que leur quartier risquait d'être bombardé. Obligés de fuir les combats, quelques 200 000 Palestiniens ont trouvé refuge dans des écoles gérées par les agences de l'ONU. Israël accuse pourtant le Hamas de se servir de ces camps de fortune pour cacher du matériel de guerre. Les forces israéliennes ont pris pour cible plusieurs de ces sites depuis le début de l'opération " Bordure protectrice " déclenchée le 8 juillet dans la bande de Gaza.
Vidéos à la une
GAZA - 29 juillet 2014 - L'unique centrale électrique de la bande de Gaza a cessé de fonctionner mardi après un bombardement de l'armée israélienne dans la nuit. Un des trois réservoirs de fioul a été atteint par des obus et a pris feu. Cette usine assure à elle seule environ 30% de la consommation d'électricité à Gaza. Même en temps normal, les coupures de courant à Gaza sont quotidiennes, de 8 à plus de 12 heures par jour, affectant hôpitaux, écoles, commerces.
Vidéos à la une
Toute la nuit de lundi à mardi, Tashal a pilonné des symboles de l’autorité du Hamas dans la ville de Gaza avec des avions, des tanks et des...
Vidéos à la une
GAZA - 21 juillet 2014 - Beisan Dhahir se remet doucement de ses blessures. Cette Palestinienne de 7 ans a été gravement blessée dans l'explosion de son immeuble, situé dans le quartier gazaoui de Chajaya. Une explosion causée par les tirs de l'armée israélienne. Coincée sous les décombres pendant plus de sept heures, la petite fille s'en est sortie grâce à l'intervention du Croissant rouge, tout comme sa tante et son oncle. Le reste de la famille n'a pas eu cette chance : la mère de Beisan, son père, son frère et ses deux soeurs sont morts dans l'explosion. Dimanche, le pilonnage israélien a fait plus de soixante morts dans le quartier de Chajaya, contrôlé par le Hamas. C'était la journée la plus meurtrière depuis le début de l'offensive israélienne. Au total, au moins 420 Palestiniens ont été tués et 3000 blessés depuis le 8 juillet, date du début des opérations.
Vidéos à la une
Harold Hyman, spécialiste en géopolitique, revient ce dimanche sur le conflit Israélo-palestinien. Si l'Israël a accepté la trêve proposée par l'Égypte mardi 15 juillet, le Hamas Palestinien l'a rejeté, une semaine après le déclenchement de l'offensive israélienne "Bordure protectrice" sur la bande de Gaza, plus dévastatrice que celle de 2012 avec 194 Palestiniens tués et près de 1300 blessés.
Vidéos à la une
PARIS - 16 juillet 2014 - De nouvelles manifestations pro-palestiniennes ont eu lieu mercredi dans plusieurs villes françaises. Ils étaient plusieurs centaines à Lyon, près de 400 à Paris, environ 200 à Nantes et une centaine à Strasbourg : tous protestaient contre l'offensive aérienne de l'armée israélienne sur Gaza. Ces manifestations se sont déroulées dans le calme, quatre jours après les échauffourées qui ont éclaté devant une synagogue, près de la place de la Bastille. Mercredi, parmi les manifestants, certains représentants de la communauté juive ont tenu à manifester leur solidarité au mouvement. La préfecture de police de Paris a engagé une procédure pour interdire une nouvelle manifestation de soutien à Gaza prévue samedi dans la capitale.
Vidéos à la une
BETHLEEM - 12 juillet 2014 - Affrontements dans la nuit de vendredi à samedi à Bethléem, en Cisjordanie, entre Palestiniens et forces israéliennes. Comme la nuit précédente, une centaine d'habitants entendait protester contre les opérations militaires d'Israël dans la bande de Gaza. Des opérations qui ont coûté la vie à plus de 120 Palestiniens. A Bethléem, un manifestant a été blessé au cours de la nuit.
Vidéos à la une
HOLON - 8 juillet 2014 - Un couple d'Israéliens qui s'apprêtait à célébrer leur union à Holon, dans la banlieue de Tel Aviv, a dû brusquement interrompre la cérémonie lorsque des roquettes sont passées au-dessus de leurs têtes. Toute l'assistance a dû aller se mettre à l'abri. Les tirs ont été revendiqués par les brigades Ezzedine Al-Qassam, bras armé du mouvement palestinien Hamas.
Vidéos à la une
JERUSALEM - 8 juillet 2014 - Près d'une semaine après la mort de Mohamed Abu Khdeir, la vie reprenait peu à peu son cours normal mardi dans le quartier de Chouafat, dans Jérusalem-Est. La famille du jeune homme continue de recevoir les visiteurs venus la soutenir dans son deuil. Mais la mère, Suha Abu Khdeir, dit qu'elle ne peut plus dormir. "C'est mon fils, et pour le reste de ma vie, je le pleurerai", ajoute-t-elle Trois suspects israéliens ont avoué avoir organisé le meurtre et l'ont reconstitué pour la police. Leur nom n'a pas été communiqué. Ils sont actuellement en détention. Ce meurtre apparaît comme une réponse au meurtre de trois jeunes Israéliens, tués quelques jours plus tôt près d'Hebron en Cisjordanie.
Vidéos à la une
L’armée israélienne a annoncé sur Twitter mardi matin avoir déclenché une offensive contre la Bande de Gaza afin de faire cesser les tirs...
Vidéos à la une
JERUSALEM - 3 juillet 2014 - Les affrontements entre jeunes Palestiniens et policiers israéliens ont fait de nombreux dégâts mercredi et dans la nuit à Jérusalem Est. Selon le Croissant-Rouge, 65 Palestiniens ont été blessés, dont 18 ont été hospitalisés. Les violences se sont notamment concentrées dans le quartier de Chouafat, où un jeune Palestinien de 16 ans, Mohammad Abdou Khdeir, a été enlevé et assassiné mercredi. Pour les Palestiniens, il s'agit d'un acte de représailles après la mort de trois adolescents israéliens, enlevés le 12 juin et dont les corps ont été retrouvés lundi en Cisjordanie. La communauté internationale a appelé Israéliens et Palestiniens à ne pas entrer dans ce cycle de représailles et de violences. La famille de l'un des jeunes Israéliens assassiné a également appelé au calme.
Publicité