Vos magasins préférés ouvriront-ils les 24 et 31 décembre ? Entre les dérogations, les ouvertures illicites, l'appel au boycott de certains syndicats, etc., difficile de s'y retrouver ! Ce sont les maires qui décideront finalement qui sera ouvert ou fermé.

Ouvert ou pas, là est la question

Récemment, parcourant un grand magasin de meubles, un samedi, où évidemment ma commode était en rupture de stock, le vendeur m'a répondu de façon très naturelle : "Revenez donc demain, elle sera disponible". Aller acheter une commode un dimanche, quelle idée ! Cependant, il faut bien l'avouer, c'est commode. Mais quels magasins ouvrent le dimanche ? Quand et dans quelles conditions ?

Depuis 1906, une loi régit ces ouvertures, mais un foisonnement de dérogations (plus de cent quatre-vingts !) et d'irrégularités la rend opaque. Dans les textes, après autorisation du préfet, les grandes surfaces ont le droit d'ouvrir cinq dimanches par an. Les magasins situés en zone touristique vendant des biens culturels, de loisirs ou sportifs peuvent, eux, ouvrir tous les dimanches. Bien sûr, les hôpitaux, débits de tabac, hôtels, restaurants, etc., peuvent ouvrir tous les dimanches eux aussi. Ainsi, les grands magasins parisiens - Le Bon Marché, le Printemps et les Galeries Lafayette à Paris - seront fermés le 24 et le 31, ayant épuisé leur quota de dimanche au cours de l'année. En province, Nantes et Angers ont carrément dit "non" à toute ouverture commerciale à ces dates. Cependant, si jamais une entreprise prend le risque d'ouvrir sans autorisation, elle encourt mille cinq cents euros d'amende par employé travaillant et trois mille en cas de récidive. Ainsi, en juin 2006, soixante-quatre commerces de la zone d'activité "Usines Center" de Villacoublay ont été condamnés, et obligés de fermer le dimanche.

Publicité
Il est finalement admis que les produits échappant à la catégorie des "besoins quotidiens" demandent plus de conseil et de réflexion (Fnac, Ikéa, etc.). Ces achats n'appartiennent pas non plus à la catégorie des "achats impulsifs". Par conséquent, ceux-ci pourraient être les grands bénéficiaires de l'ouverture dominicale de leurs distributeurs.
Publicité