Vidéos A la une
Dans un message audio non-daté, le fils du feu Oussama ben Laden, Hamza, 23 ans, a appelé les jihadistes en Syrie à unir les rangs, en soulignant que la lutte dans ce pays ravagé par la guerre ouvrait la voie à la "libération de la Palestine".
Vidéos A la une
La direction du renseignement (DNI) a publié sur son site internet une nouvelle série de documents saisis lors de l'attaque du repaire du chef d'Al-Qaïda à Abbottabad, au Pakistan, en mai 2011. Ainsi on apprend qu'Oussama Ben Laden disposait de millions de dollars dissimulés au Soudan qu'il destinait au financement du jihad.
Vidéos A la une
L'ancien chef d'al-Qaïda a écrit un testament qui fut retrouvé dans sa maison d'Abottabad (Pakistan), où il fut tué par les forces spéciales américaines le 2 mai 2011. Il lègue une somme importante à la cause jihadiste.
International
L’ancien terroriste Ben Laden écoutait des chansons… d’Enrico Macias, aussi étrange que cela puisse paraître. De leurs côtés, Hitler, Saddam Hussein, etc. avaient eu aussi des occupations surprenantes.
Vidéos A la une
Selon la BBC, une cassette audio d'Enrico Macias a été retrouvée dans les affaires d'Oussama Ben Laden, l'ancien chef d'Al-Qaïda. "J'étais très étonné, j'ai même cru à un canular", a réagi le chanteur français, contacté par BFMTV. "En tout cas si c'est vrai, mes messages s'adressent à tout le monde. Je ne veux pas en tirer une gloire", a ajouté Enrico Macias
Vidéos A la une
BLACKBUSHE AIRPORT (sud de l'Angleterre) - 1er août 2015 - Des membres de la famille d'Oussama Ben Laden sont décédés dans le crash d'un jet privé. Selon la BBC, l'avion venait de Milan, il s'est écrasé sur le parking d'un site de vente de voitures aux enchères, à quelques mètres de la piste de l'aéroport de Blackbushe dans le sud de l'Angleterre. Une quinzaine de véhicules se sont embrasés, aucune personne à terre n'a été blessée. Le pilote et les trois passagers du jet par contre n'ont pas survécu. L'ambassade d'Arabie Saoudite à Londres a confirmé que les occupants appartenaient bien à la famille de l'ancien chef d'Al Qaïda.... et a présenté ses condoléances aux Ben Laden, famille richissime du royaume saoudien.
Vidéos A la une
Des membres de la famille d'Oussama ben Laden figurent parmi les victimes du crash d'un avion d'affaires privé à une soixantaine de km au sud-ouest de Londres.
International
Un jet privé, transportant des membres de la famille de Ben Laden, s'est écrasé en Angleterre, a indiqué samedi l'ambassade d'Arabie saoudite à Londres. 
Vidéos A la une
Recherché activement par le FBI, le mollah Omar serait mort de maladie, depuis deux ans au Pakistan. Président de l'Afghanistan de 1996 à 2001, il avait fait alliance avec Oussama Ben Laden, principal responsable des attentats du Wolrd Trade Center. Portrait.
Vidéos A la une
Jusqu'à sa mort, l'Amérique est restée la cible principale d'Oussama Ben Laden. C'est ce que montre une partie des documents du chef d'Al-Qaïda que l'administration américaine a déclassifiée et publie sur le site de la direction nationale du renseignement. Il s'agit des documents retrouvés dans le complexe d'Abbottabad, au Pakistan, là où l'homme se cachait jusqu'à l'intervention des forces spéciales américaines le 2 mai 2011. Outre les appels à attaquer les intérêts américains, une vingtaine de documents, retrouvés dans la cache de Ben Laden, concernent directement la France, le nucléaire français, des compagnies maritimes hexagonales et une documentation économique, qui fait dire à certains analystes américains que le leader d'Al Qaïda envisageait d'attaquer la France pour déstabiliser son économie.
Vidéos A la une
Alors que l'opération qui a conduit à la mort de Ben Laden est remise en question, les Etats-Unis ont décidé de faire acte de transparence en dévoilant des documents découverts à Abbottabad, là où le leader d'Al-Qaïda se terrait. Josselin Huchet, correspondant à Washington, les commente pour LCI.
International
Les autorités américaines ont récemment rendu public des documents classés top secret. Il s’agit de textes récupérés chez l'ancien terroriste lors de l’assaut durant lequel il a été tué.
Vidéos A la une
Trois ans après la mort de l'homme le plus recherché du monde, on connaît désormais le nom de celui qui l'a éliminé. Robert O'Neill était un membre des Navy Seals. Ce jour du 2 mai 2011, il faisait partie du commando qui a pris d'assaut la résidence d'Oussama Ben Laden pour le tuer.
Vidéos A la une
BLOUNT COUNTY (Tennessee) - 6 nov 2014 - Ce serait donc lui. Robert O'Neill, 38 ans se présente comme le soldat qui a porté le coup fatal à Oussama Ben Laden, dans le raid du 2 mai 2011 à Abbottabad, au Pakistan. Robert O'Neill est sorti de l'anonymat jeudi en se confiant au Washington Post. Le soir même, l'ancien soldat des Navy Seals donnait une conférence sur la motivation et le développement personnel, sa nouvelle activité. Pas un mot sur les révélations faites à la presse. Juste quelques allusions à la vie particulière qu'il a menée pendant ses 15 années au sein des troupes d'élite, de l'Afghanistan à la Somalie. Robert O'Neill aurait donc pénétré le premier dans la chambre d'Oussama Ben Laden, et visé la tête, alors que le chef d'Al-Qaïda tentait de se cacher derrière son épouse. En révélant sa version des faits, divergente d'ailleurs de celle d'un autre membre du commando, Robert O'Neill a brisé un tabou. Normalement, les Navy Seals sont tenus au secret absolu. Pour avoir enfreint cette règle, il a récolté les critiques de sa hiérarchie. Mais pour le public qui l'a largement ovationné à la fin de la conférence, Robert O'Neill fait désormais figure de héros.
Vidéos A la une
Au Pakistan, le médecin qui vait prêté main forte à la CIA pour débusquer Oussama Ben Laden vient d‘être inculpé de meurtre. Une femme accuse Shakeel Afridi d’avoir tué son fils en 2007,...
Vidéos A la une
Le médecin pakistanais, qui avait aidé la CIA à localiser Oussama ben Laden, va être rejugé. La justice de son pays l’a ordonné ce jeudi, en annulant le jugement de première instance. En mai...
Vidéos A la une
Londres extrade le prédicateur radical Abou Qatada vers la Jordanie. Décrit par certains comme “l’ambassadeur de Ben Laden en Europe”, Qatada a quitté la Grande-Bretagne ce dimanche matin. En 1998, il a été condamné par contumace en Jordanie pour préparation d’attentats. En Grande-Bretagne, il s’...
Publicité