Vidéos A la une
Il était annoncé comme le plus grand ouragan de l'histoire, mais heureusement pour le Mexique, l'ouragan Patricia a fait moins de dégâts que prévu. Lorsque le monstre est entré sur la côte pacifique du pays, il était de catégorie 5, plus puissant que le typhon Haiyan, qui avait dévasté les Philippines en 2013. Ce samedi, il est redescendu en catégorie 1. Les habitants, comme les touristes, ont été tout de même appelés à rester dans les abris, l'ouragan a arraché des arbres et provoqué des glissements de terrain. Le président Obama a annoncé que des spécialistes américains des catastrophes étaient sur place, prêts à aider. Le sud des Etats-Unis subit aussi les effets de l'ouragan Patricia. Au Texas des déluges d'eau sont prévus tout le week-end, conjonction entre Patricia et une tempête venue de l'ouest. En mai, des inondations avaient fait plus de 20 morts dans l'Etat américain.
Vidéos A la une
L'ouragan Patricia faiblit... Il a été requalifié ce matin en tempête de catégorie 2 alors qu'il survole actuellement le Mexique. Patricia est pourtant considéré comme le plus grand phénomène de ce type de l'histoire, mais arrivé hier sur les côtes mexicaines, il a provoqué moins de dégâts que prévu. Le président mexicain, prudent, s'est transformé en présentateur météo pour avertir la population : 'Nous ne pouvons pas baisser notre garde, a déclaré Enrique Peña Nieto devant une carte météo à la télévision nationale. J'insiste : la partie la plus dangereuse de l'ouragan n'est pas encore entrée sur le territoire national. Je demande à la population d'être prudente et de surveiller toutes les informations officielles dans les heures qui viennent'. Des milliers de personnes ont été déplacées en prévision des inondations et des rafales de vent violentes ; à Puerto Vallarta sur ces images un centre de la Croix Rouge a été transformé en abri pour 109 personnes parmi lesquelles des Américains, des Canadiens et des Italiens.
Vidéos A la une
Craignant d'importants dégâts, les autorités ont déplacé des habitants, fermé les ports, les écoles, et évacué des touristes avant son arrivée dans l'Etat de Jalisco. L'oeil de l'ouragan a frappé la localité de Emiliano Zapata. Il s'est légèrement affaibli, mais se maintient dans la catégorie 5, avec des vents à 270 km/h. Patricia devrait apporter des précipitations pouvant atteindre 50 centimètres dans les Etats de Jalisco, Colima, Michoacan et Guerrero, ce qui pourrait provoquer des glissements de terrain. Vu de l'espace, la masse nuageuse accumulée autour de l'oeil de l'ouragan est impressionnante. Les Etats-Unis et le Vénézuéla ont offert leur soutien aux autorités mexicaines. De fortes pluies s'abattent actuellement sur l'Etat de Colima où environ 350 arbres ont été arrachés. Les services d'urgence ont été mobilisés et les autorités ont ordonné la fermeture d'écoles dans trois états. Les météorologues évoquent le plus grand ouragan de l'histoire.
Vidéos A la une
La mobilisation est générale avec des centaines d'écoles, de commerces et de ports fermés. 1.800 abris sont disponibles, capables d'héberger 259.000 personnes affirme le gouvernement mexicain. Les services météo annoncent des vents soufflant à plus de 320 km km/h et ils estiment que l'ouragan devrait toucher la côte entre l'important port de Manzanillo et la ville touristique de Puerto Vallarta, qui pourrait être touchée de plein fouet. Le centre météo du Mexique parle du 'plus puissant ouragan jamais enregistré dans l'Atlantique et le nord-est Pacifique'. Des grandes vagues destructrices sont attendues accompagnées d'inondations importantes et de glissements de terrain près de l'endroit où Patricia devrait entrer. #Patricia : l'ouragan le plus puissant de l'histoire approche le #Mexique pic.twitter.com/de62u34pCd- Breaking3zero (@Breaking3zero) 23 Octobre 2015 Map: The path of Hurricane Patricia, the strongest storm ever recorded in the Western Hemisphere https://t.co/PMOoUQJ9qv- The New York Times (@nytimes) 23 Octobre 2015
Vidéos A la une
Le typhoon Mujigae a créé des conditions météorologiques particulièrement mauvaises dans le sud de la Chine. Par exemple, à Foshan, dans la province du Guangdong, ce climat a été propice à la création de tornades qui se sont ensuite abattues sur la ville.
Vidéos A la une
Des vagues spectaculaires, des vents violents et des pluies torrentielles : l'arsenal de Joaquin, un ouragan particulièrement dangereux qui sévit en ce moment dans l'Atlantique. Après son passage sur les Bahamas, Joaquin pourrait bien menacer la côte est des Etats-Unis. Mais l'ouragan classé en catégorie 4 sur une échelle de 5 est imprévisible. Les météorologues peinent à établir sa trajectoire. Alors en Caroline du Nord on se prépare au pire. Ce que nous savons c'est que des pluies substantielles vont s'abattre sur le territoire de Caroline du Nord dans les prochains jours. Elles vont venir en addition des inondations que nous connaissons depuis une semaine. Tout l'Etat est en alerte inondation, et cela, avant même que l'ouragan nous touche', a déclaré le gouverneur de l'Etat qui a décrété l'état d'urgence tout comme ses homologues du New Jersey et de Virginie. La Caroline du Nord est en effet déjà sous les eaux et s'attend à de sérieux dommages en cas de passage de Joaquin. A Norfolk en Virginie, où sont stationnés de nombreux navires des Etats-Unis, la marine américaine se prépare elle aussi à subir le pilonnage de l'ouragan.
Vidéos A la une
Dix après le passage dévastateur de l'ouragan Katrina, la Nouvelle-Orléans a reçu ce vendredi la visite de deux présidents. L'actuel, Barack Obama, et celui de l'époque George W. Bush. L'ancien chef de l'État a d'ailleurs esquissé un petit pas de danse, accompagné de sa femme Laura, avant d'aller à la rencontre des habitants de la Big Easy. Il s'est notamment rendu dans la même école qu'il avait visité 10 ans auparavant. Mais en 2005, l'accueil n'avait pas été aussi chaleureux. En effet, l'administration Bush avait été durement critique pour son manque de réaction. Ainsi peu après le passage de Katrina, George W. Bush avait survolé la Louisiane sans se poser. La photo qui le montre en tain de contempler la zone dévastée est rapidement devenue le symbole d'un gouvernement déconnecté de la réalité. Lorsque Katrina a frappé la côte le 29 août 2005, toute la partie sud de la Nouvelle-Orléans a sombré dans le chaos. Une rupture de digue a provoqué l'inondation de quartiers entiers. Plus de 1800 personnes ont péri. Les dégâts ont avoisiné les 150 milliards de dollars. Dix ans plus tard, la Nouvelle-Orléans et l'État ont retrouvé de leur éclat d'antan, mais au prix de nombreux efforts et sacrifices, et tout n'est pas encore revenu à la normale.
Vidéos A la une
Le gouvernement du Vanuatu reproche aux organisations humanitaires de travailler dans leur coin, sans coordination, ce qui ralentit les secours. L'archipel du Pacifique sud a été ravagé vendredi par un cyclone dévastateur dont la puissance est rarement égalée. 'D'ici trois semaines il n'y aura plus de nourriture, dit Albert Kalangis, chef d'un village. Les villageois vont souffrir. Il faudra deux à trois ans aux familles pour se remettre.' Les associations internationales font face à un casse-tête logistique pour desservir les îles les plus reculées de cet archipel qui en compte plus de 80. Les pistes d'atterrissage manquent, comme les ports capables d'accueillir de gros bateaux. Beaucoup de villages n'ont pas encore été atteints. L'ampleur des destructions et des besoins reste donc en partie inconnue.
Vidéos A la une
L'état d'urgence a été décrété au Vanuatu après le passage dévastateur du cyclone Pam, l'un des plus violents jamais enregistrés dans la région. À Port-Vila, la capitale, les destructions sont considérables. Les habitations, pour la plupart précaires, n'ont pas résisté à des rafales de vent de plus de 300 km/h. Un véritable cauchemar pour les habitants de l'archipel, encore sous le choc. ''Les enfants ont eu très peur, ils ont pleuré. J'ai pleuré aussi, mais je dois être forte pour eux. Nous avons survécu, nous sommes en vie'', dit cette femme. ''Notre maison a été détruite, je n'avais encore jamais vu un cyclone comme celui-là'', ajoute cet homme. Les autorités n'avaient toujours pas pu joindre les nombreuses petites îles reculées de l'archipel, où le cyclone pourrait avoir fait de nombreuses victimes. Jusqu'ici, huit morts ont été récencés, principalement dans la capitale, où la situation humanitaire est préoccupante. Fort heureusement, l'aide internationale commence à arriver. Des avions australiens et néo-zélandais, remplis de vivres et de médicaments, ont pu se poser ce dimanche au Vanuatu. La France apporte également son soutien.
Vidéos A la une
Nous avons pu joindre par téléphone Alice Clements, une représentante de l'UNICEF, qui était à Port-Vila quand le cyclone a frappé l'archipel du Vanuatu. ''Nous sommes sortis ce matin pour constater l'étendue des dégâts, et c'était une scène de désolation. Des bâtiments n'ont plus de toits, d'autres se sont, soit écroulés, soit c'est leur structure qui a été touchée. Les lignes électriques sont au sol, il y a des arbres et des débris partout sur les routes. Les voitures ne peuvent pas rouler plus de cinquante mètres sans avoir la route barrée par un arbre ou une ligne électrique. Dans ces conditions, il est impossible pour l'instant d'évaluer l'ampleur des dégâts. J'ai eu la chance d'être cette nuit dans un hôtel solide. Mais même ici, ma porte a été arrachée. Je me suis cachée sous l'évier de la salle de bains. Il y a beaucoup de gens qui n'avaient pas de maison adéquate pour affronter un tel cyclone. Donc, nous sommes très inquiets pour eux.
Vidéos A la une
L'Australie est touchée depuis ce matin par deux cyclones qui ont déjà provoqué d'importants dégâts matériels mais pas de victimes pour l'instant. Lam, une tempête de puissance 4 sur 5, a atteint les côtes de la province du Northern Territory, frappant plusieurs communautés aborigènes. Puis, Marcia, une puissante dépression de catégorie 5, s'est abattue sur les côtes du Queensland. Des lignes électriques, des arbres et des toitures ont été arrachées par les vents violents, certaines rafales ayant été enregistrées à 295 km/h. 30.000 personnes étaient ce matin sans électricité dans le Queensland. A Rockhampton, ville de 80.000 habitants sur laquelle se dirige Marcia, il a été demandé à la population de ne pas sortir et de ranger tous les objets pouvant se trouver dans les jardins. Des dizaines d'écoles et d'entreprises ont été fermées ce vendredi.
Vidéos A la une
La tempête tropicale Ana menace Hawaï et pourrait potentiellement se renforcer et se changer en ouragan de catégorie 1. Déjà les vagues, la pluie et des vents de 75 km/h sont venus frapper l'archipel américain. Et les habitants apprécient, comme cette jeune retraitée : 'C'est spectaculaire, je n'ai jamais vu ça avant !' Les écoles hawaïennes ont été fermées et les événements sportifs annulés par mesure de précaution ce week-end, alors que la Croix-Rouge a ouvert cinq centres d'hébergement d'urgence. Si la tempête Ana se transforme en ouragan, les vents pourraient atteindre 153 km/h. 'Nous avons plongé ce matin, on a observé les fonds marins, et au moment où nous partions, ils ont évacué les plages.C'est juste une précaution, j'en suis sûr.' Peu inquiets, les habitants ont déjà essuyé une tempête tropicale en août. Et si les refuges avaient alors été utiles, il n'y avait pas eu de blessés.
Vidéos A la une
L'ouragan Odile est parvenu dimanche jusqu'en Basse Californie, dans le nord-ouest du Mexique déchaînant la mer près de la très touristique ville de Los Cabos. De catégorie 4, il est passé à la catégorie 3, un ouragan intense toujours considéré comme très dangereux. Les commerçants ont protégé tant bien que mal leurs locaux contre la pluie et les vents violents. Les vacances ont été écourtées pour des milliers de touristes réfugiés dans pas moins de 164 abris souvent improvisés, parfois dans des hôtels de luxe. Au moins 26 000 touristes étrangers et 4 000 mexicains se trouvaient dans la région selon les autorités mexicaines. 800 marins seraient en réserve. Les fonctionnaires ont préparé l'équipement lourd pour intervenir en cas de glissements de terrain.
Vidéos A la une
C'était la première tempête tropicale à balayer Hawaï depuis 22 ans. Iselle, c'est son nom, a été moins violente que prévu. Avant qu'elle ne touche terre, les météorologistes l'avaient d'ailleurs rétrogradé d'ouragan en tempête. La station spatiale internationale a d'ailleurs capté sa progression. Quelque deux mille personnes ont dû trouver refuge dans des abris d'urgence et 23 000 foyers ont été momentanément privés de courant. ' Le fait que la tempête paraisse relativement bénigne pour le moment est lié au fait qu'elle a touché Big Island, a expliqué le gouverneur de l'Etat, Neil Abercrombie. Ce n'est pas le Kansas, ce n'est pas la Floride. Mauna Kea et Mauna Loa présentent des caractéristiques topographiques exceptionnelles et la tempête a frappé ces grandes montagnes volcaniques. Et cela a aidé à la désagréger mais le vent et la pluie sont encore là.' Et ils vont rester puissants sur l'archipel dans les prochaines heures car l'ouragan Julio, plus puissant, doit balayer Hawaï ce samedi soir. Il présente des vents soufflant jusqu'à 165 km/h et des pluies sont attendues, jusqu'à 30 cm.
Vidéos A la une
L'état natal du président Obama subit depuis la nuit dernière de fortes pluies en particulier sur l'île de Hilo, la grande île de l'archipel en plein pacifique. 5 000 foyers ont été privés d'électricité et 1 200 personnes ont été évacuées. La faute à Iselle, ex-ouragan désormais rétrogradé en tempête tropicale par les services météo américains même si les vents ont parfois atteint les 110 km/h. Et ce n'est que le début. Après Iselle, affaiblit, une autre tempête plus forte et plus à l'Est, l'ouragan Julio est attendu d'ici la fin du week-end. Il devrait passer au nord d'Hawaï. Le gouverneur a décrété l'état d'urgence pour mobiliser tous les services. Les habitants ont renforcé leurs habitations et installer des sacs pour limiter les risques d'une montée des eaux.
Vidéos A la une
Des rafales de vent à 250 km/heure, des pluies torrentielles : les îles de l'extrême-sud du Japon subissent les assauts du puissant typhon Neoguri. Le danger est réel, la situation exceptionnelle indiquent les autorités qui maintiennent ce mardi l'état d'alerte. Une mise en garde qui concerne 90 % du territoire. Résultat : plus d'un demi-million d'habitants sont invités à quitter leur domicile pour rejoindre des refuges publics. Au moins trois personnes ont déjà été blessées. Après Miyako, l'île principale d'Okinawa est entrée dans une zone de fortes turbulences, une situation qui devrait durer toute la journée. Selon l'agence météorologique, les vagues pourraient atteindre 14 mètres. Les écoles et les entreprises sont fermées. Le centre du typhon est à 200 km de l'île d'Okinawa, il devrait ensuite se diriger vers l'île de Kyushu. Il impacte aussi Tokyo où les avions sont cloués au sol. Neoguri devrait traverser la quasi-intégralité du Japon sur l'ensemble de la semaine et perdre de sa puissance. Avec AFP et Reuters
Vidéos A la une
Une tempête sur Atlantique a causé des vents forts et des vagues énormes au large de la côte portugaise le 6 janvier. Dans cette vidéo, on voit des résidents de Foz do Douro à Porto courir...
Vidéos A la une
L’exaspération face à la lenteur des secours grandit parmi les milliers de survivants philippins . Mais ici à Manille, la capitale, les bénévoles de la Croix Rouge philippine s’activent. Ils...
Vidéos A la une
Parmi les survivants de Tacloban, ville totalement dévastée par le typhon, figurent ces enfants. Cinquante orphelins qui se trouvaient dans un établissement géré par une association...
Vidéos A la une
Chaque voiture qui passe, c’est une occasion de demander de l’aide pour des enfants à Hagnaya sur l‘île de Cebu, une grande île des Philippines dont la partie nord a essuyé le passage du...
Vidéos A la une
Spectacle d’horreur avec des villes quasiment rasées, des corps jonchant les débris… Quatre jours après le passage du typhon, les survivants vivent un cauchemar. L’odeur pestilentielle des...
Vidéos A la une
Ville portuaire de plus de 220.000 âmes, Tacloban s’est transformé en ville fantôme. Selon l’ONU, la ville pourrait déploré jusqu‘à 10.000 victimes. Un bilan que tempère le président...
Vidéos A la une
Spectacle de désolation, après le passage du super typhon aux Philippines, comme en témoignent ces images prises par les sinistrés samedi et dimanche. Euronews a pu joindre par téléphone Clara...
Vidéos A la une
Un première estimation provisoire fait état de 10 000 morts, mais ce bilan pourrait encore s’alourdir selon l’ONU. L‘île de Leyte et sa capitale Tacloban ont été les plus gravement...
Vidéos A la une
Les sauveteurs aux Philippines ont du mal à apporter de l’aide aux millions de personnes touchées par le typhon Haiyan. Les autorités ont confirmé 255 morts, mais craignent que le bilan...
Vidéos A la une
D’importantes chutes de pluie et de fortes rafales de vent s’abattent sur la côte sud-ouest du Mexique. En cause, l’ouragan appelé “Raymond”. Ce mardi, il se trouve encore dans le...
Vidéos A la une
Le sud-est de la Chine sous la menace imminente du typhon Fitow. Progressant à 15 km/h, il devrait atteindre les côtes d’ici lundi matin entre la province du Zhejiang et celle du Fujian....
Vidéos A la une
Les premières vagues du typhon Fitow ont touché ce dimanche la côte est de la Chine. Le cyclone qui progresse à une vitesse de 15km/h devrait atteindre les terres dans la nuit de dimanche à...
Vidéos A la une
Baptisée Karen, la première tempête tropicale qui menaçait de balayer une partie des côtes américaines cette année, a finalement perdu de sa puissance. La force de ses vents a...
Vidéos A la une
Le Mexique n’en a peut-être pas fini avec les fortes précipitations : de nouvelles dépressions sont en formation actuellement dans le Golfe du Mexique. En une semaine, le pays a subi les...

Pages

Publicité